Le Bon Soldat

écrit par murielle

L’histoire:

Ce drame se déroule sur neuf années dans la station thermale de Nauheim en Allemagne avant la Première Guerre Mondiale.

Roman des passions ambivalentes, Le Bon Soldat (The Good Soldier)  décrit les relations qui unissent et désunissent deux couples amis. Le couple américain John et Florence Dowell s’est lié d’amitié avec Edward et Leonora Ashburnham. John et Leonora sympathisent pendant qu’Edward et Florence suivent un traitement pour leurs problèmes cardiaques. John éprouve beaucoup d’admiration pour le capitaine Edward (« le bon soldat ») qui semble si parfait et forme avec sa femme le couple idéal. Tous quatre semblent être des « gens biens » faisant de « bonnes choses ».

La réalité se dévoile par touches au fil de la narration. La maladie cardiaque de Florence n’était qu’un prétexte pour rester en Europe et poursuivre son aventure avec un gangster américain. Edward et Léonora vivent une union sans amour. Leur mariage est brisé par la constante infidélité d’Edward et les tentatives de Léonora pour prendre le contrôle des affaires financières de son mari.

Je ne dévoilerai pas la suite de l’histoire. Le(s) narrateur(s) va/vont de révélations en révélations et les pages finales sont sinistres voire tragiques.

C’est un roman extraordinaire. Le thème est simple, presque banal, une chronique de l’amour trompé. Mais c’est si parfaitement construit, si bien pensé, si bien écrit qu’il en devient exceptionnel.

Pourquoi? me demanderez vous.

bon-soldat-ford-madox-ford

Eh bien, parce que ce roman court offre une inventivité dans la narration; les mêmes évènements sont racontés et re-racontés par chaque protagoniste. Le lecteur va être constamment amené à changer sa compréhension des faits et offrir sa sympathie aux différent personnages au fur à mesure que l’histoire se déroule. Les personnages que l’on juge odieux se rachètent et ceux que l’on aimait se révèlent horribles. Chaque narrateur permet de comprendre les autres caractères avec de complexes retours en arrière. Le roman repose tout entier sur la personnalité du narrateur, sur la vérité de ses impressions et son acuité.

C’est un récit intimiste qui prétend réfléchir la réalité à travers un jeu de miroir, à travers les impressions désordonnées et changeantes d’un narrateur longtemps berné, presque aveugle. C’est presque un roman policier dans le sens où l’on cherche les clé, les indices qui pourront nous aider à comprendre l’histoire.

L’écriture est incroyablement moderne et a certainement marqué les débuts de la littérature telle que nous la lisons maintenant. Une inspiration pour des auteurs tels que Graham Greene, J.M. Coetzee, Julian Barnes, etc.

Vous pouvez trouver Le Bon Soldat d’occasion sur PriceMinister. Il fut un temps publié par 10-18 en poche. Je n’ai trouvé aucune copie neuve.

Appel aux éditeurs pour re-publier ce livre en français!

Comments: 2

  1. Tu es une excellente critique de livre
    ca donne envie de lire ce livre …

quelque chose à dire