Les livres de mon adolescence

J’aime les listes. Je fais des listes pour tout. Et j’aime les livres.

J’ai toujours avec moi les livres qui m’ont aidée, soutenue, construite et accompagnée. Ces livres m’ont tenu compagnie, ont été les amis de papier, réels, tangibles me rendant la vie bien plus supportable. J’en ai choisi 10.

10 livres pour ma première liste :

A prayer for Owen (Une prière pour Owen Meany) – John Irving

Parce qu’ado, j’étais  un peu mystique et rêvait de rencontrer mon Owen Meany.

The Catcher in the Rye (L’attrape coeur)  – JF Salinger

Parce qu’ado j’étais Holden Caulfield.

Le Petit prince – St Exupery

Parce qu’ado j’étais un peu sentimentale et j’ai cru être le renard.

Arc de Triomphe – Erich Maria Remarque

Parce qu’ado j’avais quand même une conscience politique et le sort des apatrides m’a sauté à la figure quand j’ai lu Remarque.

The talented Mr Ripley – Patricia Highsmith

Parce qu’ado j’étais fascinée par la noirceur et l’ambiguïté psychologique et sexuelle de Ripley.

Diane Lanster – Jean-Didier Wolfromm

Parce qu’ado la lettre de Nadine m’a touchée plus que de raison.

The sun also rises (Le soleil se lève aussi) – Ernest Hemingway

Parce qu’ado j’étais fascinée par ce monde d’hommes, de voyages, d’ivresse et de passions si loin de ma vie.

La gloire de mon père/Le chateau de ma mère – Marcel Pagnol

Parce qu’enfant puis ado je voulais la vie de Marcel. Je voulais sa famille et l’amour qu’il vouait à ses parents.

« Telle est la vie des hommes. Quelques joies, très vite effacées par d’inoubliables chagrins. Il n’est pas nécessaire de le dire aux enfants. »

Les Jalna – Mazo de la Roche

Parce qu’ado j’aimais les saga familiales, les passions, les drames, les non-dits et les morts tragiques.

Les Thibault – Roger Martin du Gard

Parce qu’ado j’aimais vraiment les sagas familiales, les passions, les drames, les non-dits et les morts tragiques.

Et vous quels sont vos romans d’adolescence?