La pire scène de sexe

Chaque année depuis 1993, le magazine littéraire anglais, Literary Review, présente les « Bad Sex Fiction Awards » à l’auteur qui produit la pire description d’une scène de sexe dans un roman afin de punir ceux qui osent en écrire. Bien entendu c’est un prix créé avec beaucoup d’humour et d’autodérision.

Mais pourquoi, année après année, le nombre de nominations pour les récompenses des hommes dépasse de loin ceux des auteurs féminins? La liste pour 2011 ne fait pas exception. Il y a seulement deux femmes sur la longue liste provisoire de 12 -Jean Auel et Dori Ostermiller – alors il qu’il y a beaucoup de délinquants de sexe masculin, comme Stephen King, Lee Child, Sebastian Barry et David Guterson.

Voici la liste complète des nominés :

  • 1Q84 d’Haruki Murakami
  • On Canaan’s Side de Sebastian Barry
  • The Final Testament of the Holy Bible de James Frey
  • Parallel Stories de Péter Nádas
  • 11.22.63 de Stephen King
  • Ed King de David Guterson
  • The Land of Painted Caves de Jean M Auel
  • The Affair de Lee Child
  • Dead Europe de Christos Tsiolkas
  • Outside the Ordinary World de Dori Ostermiller
  • Everything Beautiful Began After de Simon Van Booy
  • The Great Night de Chris Adrian

Est-ce que les femmes seraient meilleures que les hommes pour écrire des scènes de sexe? Et si oui, pourquoi?!