Christopher Hitchens

écrit par murielle

est mort il y a quelques jours. Pour savoir qui il était et ce qu’il a écrit, slate offre un bon éclairage de sa vie et son oeuvre.

Je me contenterai de poster quelques uns de ses commentaires incisifs et sans concession.

Mère Teresa n’était pas un ami des pauvres. Elle était une amie de la pauvreté. Elle a dit que la souffrance était un don de Dieu. Elle a passé sa vie à s’opposer au seul remède connu pour la pauvreté, qui est l’autonomie des femmes et leur émancipation d’une vie semblable à celle du bétail et de leur reproduction obligatoire.

J’avais l’habitude de dire aux gens, quand j’étais beaucoup plus engagé, c’est que vous ne pouvez pas être apolitique. La politique va venir vous chercher. Ce n’est pas que vous ne devriez pas être neutre. C’est que vous ne serez pas capable de rester neutre.

La religion empoisonne tout. La religion se mêle de sexe, contrôle ce que nous mangeons et exacerbe notre propension à la culpabilité en multipliant les interdits les plus arbitraires. La religion diabolise la science, se fait complice de l’ignorance et de l’obscurantisme. Source de haine, de tyrannie et de guerres, la religion met notre monde en danger.

La religion est une fabrication humaine. Même ceux qui l’ont élaborée ne peuvent se mettre d’accord sur ce que leurs prophètes, sauveurs ou gourous ont effectivement dit ou fait.

La Bible peut, en effet, contenir une justification de la traite des êtres humains, du nettoyage ethnique, de l’esclavage […] et pour le massacre aveugle, mais nous ne sommes pas liés par tout ça parce qu’il a été mis en place par des mammifères humains incultes et brutes.

La foi est la capitulation de l’esprit, c’est la capitulation de la raison, c’est la reddition de la seule chose qui nous rend différents des autres mammifères. C’est notre besoin de croire, et d’abandonner notre scepticisme et notre raison, notre désir de jeter ça et mettre toute notre confiance ou de foi en quelqu’un ou quelque chose, qui est la chose la plus sinistre pour moi. De toutes les vertus supposées, la foi doit être la plus surfaite.

Comments: 1

  1. Je ne suis pas d’accord avec ce qu’il dit mais quand même intéressant de savoir ce qu’il pensait

quelque chose à dire