Premières fois

écrit par murielle

L’écriture de ce blog, la lecture d’autres blogs, la rencontre sur la toile et dans la vie avec de jolies âmes, les discussions engendrées avec les uns, les e-mails échangés avec les autres m’ont donné l’envie. D’abord l’envie d’appuyer sur le bouton pause et de faire un break. Ne plus me prendre la tête. Et ensuite de faire de nouvelles choses. Pas des choses extraordinaires qui changent la vie (ça c’est déjà fait et je le referai certainement encore, plus tard) mais des petites choses qui ravissent et donnent du plaisir.

Mon projet de l’été était purement égoïste. Je ne me souvenais plus de la dernière fois que j’avais fait quelque chose pour la première fois, et uniquement pour moi. Alors avec parfois le trac et le stress que ça engendre, c’est ce que j’ai fait. Faire des choses pour la première fois et les faire seule, sans dépendre du bon vouloir des autres.

Je suis donc allée seule déjeuner au restaurant. « Table pour une s’il vous plaît » dans un joli petit restaurant recommandé par R (merci). J’ai aussi fait la touriste dans ma ville et les alentours. Quelques contraintes et agacements avec les transports en commun mais j’ai pu me balader ici et là. J’aurais voulu faire plus – comme aller au musée Guggenheim à Bilbao mais ce sera pour une autre fois. Et je suis allée au Temps d’aimer. Jusqu’à maintenant, je suis toujours allée aux concerts, ballets et théâtres accompagnée. mais je n’ai plus envie d’attendre de trouver un compagnon/une compagne de culture pour prendre un ticket et voir quelque chose qui me plaît. À propos, avez vous jamais vu un aussi joli intitulé pour un festival de danse?

Voilà, rien de bien grandiose ni de révolutionnaire, c’est parfois même ridicule mais ce sont des premières fois qui m’ont donné du plaisir et l’envie de faire plus, encore. Comme commencer sérieusement à faire du bénévolat dans ma ville.

Et de relire De grandes espérances de Dickens…

Et vous, quand était la dernière fois que vous avez fait quelque chose pour la première fois?

Comments: 17

  1. Fred says:

    En lisant ton article, je me rends compte qu’il y a bien longtemps que je n’ai pas fait quelque chose pour la première fois.

  2. Trop longtemps visiblement parce que tu m’as donné envie !

      • One day et LO, je serai ravie de savoir quelles nouvelles premières fois vous allez faire!

      • LO says:

        La réflexion est ouverte !
        Merci de m’avoir ouvert la porte…

  3. Quelque chose pour moi !! Je pense le fait que je reste seule (enfin sauf ces temps ci, car je dépanne mon fils qui a tombé la premiere fois qu’il a quitté le nid de son père ) mais généralement le fait de vivre seule je vis pour moi

  4. Audrey says:

    Partir en vacances seule. Je suis toujours allée en vacances avec des amis ou la famille mais cet été je suis partie seule pour un long week end à La Rochelle. Personne ne pouvait se libérer et comme j;avais une offre sur groupon j’en ai profité. :-) Je ne connaissais personne, c’était assez stressant parfois à l’heure des repas, manger seule c’est pas très facile. Je comprends ce que tu veux dire par « table pour une ». On voit souvent des hommes seuls manger au restau, mais rarement des femmes seules. C’est comme si ça renvoyait une mauvaise image, une solitude un peu honteuse. J’avais toujours un livre avec moi :-)

    • C’est tout à fait ça! Une femme seule au resto est beaucoup plus rare qu’un mec seul.

  5. Laurent says:

    Ça fait une éternité que je n’ai pas fait quelque chose pour la première fois. C’est une bonne idée. Ça me donne envie de faire quelque chose de différent et nouveau. Le bénévolat est une bonne idée. Tu fais quoi?

    • Cours de strip-tease gratuits.
      Et l’aide aux devoirs.

      Une de ces réponses est fausse. Sauras-tu deviner laquelle? :-)

  6. Nathalie says:

    Faire des choses seules est courageux. Je ne suis par exemple jamais allée au cinéma seule. Je déteste l’idée de faire la queue entourée de couples ou de groupes d’amis et moi, là à attendre pour mon ticket, chercher un fauteuil. Je vais essayer de le faire. Comme un défi avec moi-même. Et je te raconterai.

    • C’et bien d’aller au cinéma avec quelqu’un qui partage exactement tes goûts ou qui sera assez respectueux envers toi si tu te mets à pleurer à une scène plus ou moins triste. Mais si c’est pour aller avec quelqu’un qui n’éprouve pas le même plaisir, je t’assure que c’est mieux d’aller seule! Quant aux couples et aux groupes d’amis, tu t’en fiches! Je vais au cinéma seule et je il y a plein de gens qui ne sont pas accompagnés. Évite les films trop sexy ou romantiques et tu seras ok :-)

  7. frad says:

    J’ai bien aimé ce petit texte.
    Faire des premières fois : c’est aussi un regard enfantin sur les choses, s’émeveiller à nouveau, découvrir des choses. Les faire seul : c’est parfois se trouver/retrouver au travers de ces premières fois. Des fois, cela demande un peu de courage. Après, ben on a envie de les partager ces premières fois :)
    J’adore les premières fois !

  8. frad says:

    Maître Fengchoui dit à propos de l’égoïsme au cas où :
    Faire des choses pour soi ou penser à soi : ce n’est nullement de l’égoïsme.
    Il s’agit d’égoïsme quand cela se fait aux dépens d’autrui.

    • J’ai des rapports très difficiles avec l’égoïsme et ses multiples définitions. Penser à soi est égoïste. Ce doit être mes restes de culture protestante.

quelque chose à dire