Moi j’aime bien Madonna

écrit par murielle

Les femmes langue de p*** de tout âge continuent à critiquer Madonna affirmant qu’elle est trop vieille pour se comporter de cette façon, qu’elle a passé l’âge de se déshabiller et montrer ses fesses.  Les hommes trouvent qu’il est temps pour elle de se ranger des voitures, qu’elle ressemble à un homme, etc etc. Quant à Elton John, son confrère, musicien très talentueux, artiste sensible et nuancé – et même pas  hétérosexuel – il s’est permis cet été de comparer Madonna à une « put*** de strip-teaseuse de fête foraine » et de douter de sa beauté.

Oouuh, méchant Elton! Des commentaires basiques, ennuyeux, primitifs et prévisibles. Bien sûr, que Madonna n’a pas l’air attrayant; il suffit de regarder ses bras veineux et musculeux et les effets du botox. Mais cette image d’elle est actuellement réconfortante. Pour toutes les femmes qui sanglotent sur leur corps moins que parfaits (et encore plus après avoir regardé les J.O et les beautés sportives qui défilaient), c’est important et bénéfique de savoir qu’on peut avoir plus de 40 ans, faire plein de sport et de chirurgie esthétique et ne pas être … terrible.

madonna-1

Mais Madonna ne demande pas à être trouvée intéressante ou jolie. Elle ne demande rien. Elle ne l’a jamais fait. Ses mamelons sont exposés seulement pour faire un doigt d’honneur à la sensibilité américaine pudibonde, toujours horrifiée à la vue d’un téton, mais moins à celle d’une arme à feu. Elle l’a fait à 20 ans, elle continue de le faire à 50. Et pendant ce temps, la société est toujours coincée dans un débat obsolète pour savoir si Madonna et quelques consoeurs sont assez jolies pour justifier de leurs actes.

Il y a une vague de jeunes pop stars qui se déshabillent avec une fausse ingénuité, avec un coté innocent, comme si Madonna n’avait jamais existé. Britney Spears en écolière super sexy, Katy Perry avec ses oreilles de lapin et la poitrine enduite de barbe à papa, une autre chanteuse qui suce son pouce et/ou une crème glacée vanille qui fond à vitesse grand V histoire que ça dégouline un peu sur son visage et excite le mâle sans imagination… Leurs expressions et costumes crient « n’ayez pas peur, je ne suis pas une femme, je suis juste une fille, je suis une sucette glacée, je ne suis pas dangereuse, je suis une glace crémeuse, mmm ». Elles sont toutes des « playmates » interchangeables de la pop.

Et voilà ce qui m’agace. L’exemple donnée aux filles, « jouez l’innocence sexy, soyez des lolita tant que vous le pouvez pour séduire, mais ne soyez pas trop femme, trop « alpha », trop vieille ou trop vilaine parce qu’autrement les hommes ne voudront pas de vous ou auront peur d’être émasculés ».

Madonna a beaucoup de défauts (à commencer par son attachement à la kabbale et des réalisations de films hasardeuses) mais elle n’a jamais prétendu être un sundae glacé et elle ne fait toujours pas semblant maintenant. Elle est restée la même depuis le début: une femme difficile, exigeante et déterminée. Il ne s’agit pas de flirter avec elle. Elle est là, son cul et le reste musclés dans des collants résille en chantant des paroles qui vous défient de la juger. Pour réellement la juger … sans tomber dans le piège de se prononcer sur si elle doit ou pas enlever ses vêtements … parce que ce serait gênant d’être encore autant d’étapes en arrière.

madonna-3

D’autant que j’entends moins de critiques sur Mick Jagger, Tom Jones, Johnny Halliday, Steven Tyler et autres stars de la musique qui continuent à se la jouer sexy en remuant du pelvis ou Sir Elton lui-même, qui fait son show à Las Vegas, en collaboration avec David LaChapelle. Je ne critique aucun de ces hommes, je ne voudrais voir aucun d’eux enfiler un pantalon en velours côtelé et faire du jardinage. Je constate simplement que si vous faites un saut entre les années 80 et maintenant, vous retrouverez ces mêmes hommes.

Mais les femmes? Seule Madonna est toujours là. Cindy Lauper? Plus vraiment. Kim Wilde? Elle jardine. Debbie Harry? Pas trop présente. Mais Madonna, elle, elle n’abandonne pas. Elle fait des enfants, en adopte, vit sa vie de femme, de mère, de business woman et continue à être une pop star qui joue avec les tabous et inspire encore. Qu’on aime sa musique ou pas, qu’on aime le personnage ou pas, elle est là et elle a certainement fait un peu plus pour les femmes que les lollipopstars d’aujourd’hui.

Il suffit d’écouter Human Nature pour comprendre.

 

Comments: 12

  1. Fred says:

    Très drôle et finalement très juste. Je n’aime pas Madonna mais elle a quand même apporté quelque chose à la musique et elle n’est pas la pire des modèles pour les jeunes filles ou femmes d’aujourd’hui. Elle est libre et elle s’assume telle qu’elle est. C’est pas mal.

  2. Nathalie (la femme de Fred) says:

    Me voilà à regarder sur youtube toutes les vidéos de Madonna. Elle fait partie intégrante de mon enfance et adolescence.

  3. moi je n’avais pas vraiment d’idée sur Madonna car je ne m’intéresse pas a ce qu’elle fait
    mais quand j’ai vue sa robe de viande ..alors non elle ne m’intéresse moins. Il parait qu’elle a laissé l’alcool . tant mieux mais s’adonne maintenant a la drogue … c’est pas vraiment un modèle

    • Laurent says:

      Ha ha! Nuage je pense que tu confonds avec Lady Gaga :-) La Madonna elle mange que des graines.

  4. Audrey says:

    Tu as raison sur un point. Madonna s’en prend plein la gueule mais Mick Jagger et les autres rockers viellissant, on leur passe tout.

  5. C’est réconfortant en effet, de voir à quel point chercher à maitriser son image, ne nous rend pas forcément belle ! Un exemple à … ne pas suivre :)

  6. Laurent says:

    J’aime beaucoup ta défense de Madonna, juste, amusante et objective. MAIS, c’est une femme qui n’est pas sympathique, j’ai aimé ce qu’elle était au temps de recherche Susan désespérement, mais maintenant elle semble être devenue un robot, mouvements faussement sexy, mêmes chansons, mêmes thèmes et un manque de chaleur évident.

  7. J’aime ton article qui, au-delà de Madonna, prouve une fois de plus que dans le domaine du show business, les hommes et les femmes ne sont pas perçus de la même façon !
    Cet été, je suis allée à un concert du vieil Iggy Pop, qui à 65 balais, se démène comme un diable, torse nu comme à 20 ans ! Cela semblait tout-à-fait normal, faut dire qu’il assure vachement, mais Madonna aussi, assure dans son genre, n’est-ce-pas ?

    • Merci pour ton commentaire. Madonna assure aussi bien qu’Iggy, mieux même.

      Il y avait une réflexion de Ginger Rogers quand on lui parlait du talent (immense) de Fred Astaire. ELle disait, « et moi je fais la même chose que lui à l’envers et avec des talons hauts » :-)

  8. Senta says:

    Très bien vu et très bien écrit !

quelque chose à dire