Elle s’appelle Ruby

écrit par murielle

C’est un film qui vient de sortir et que je compte voir dans une salle la semaine prochaine. L’idée de départ me plait et je suis curieuse de savoir comment elle va être développée. Et puis, c’est réalisé par Jonathan Dayton et Valerie Faris, qui ont auparavant fait le formidable Little Miss Sunshine.

L’histoire: Depuis le succès de son premier roman, Calvin est en panne d’inspiration. Des années que cela dure. Lorsque son psy lui conseille d’écrire sur la fille de ses rêves, c’est le déclic. Il pond une centaine de pages. Un matin, une rousse flamboyante apparaît dans son salon et l’appelle «chéri». Calvin se pince, finit par se rendre à l’évidence: Ruby, la femme idéale sortie de son imagination, est là. En chair et en os.

En bref, c’est le mythe de Pygmalion. Qui est un mythe intéressant mais tellement bête. Quelques phrases prises sur wikipédia pour ceux qui ne connaissent pas le mythe:

Pygmalion est un sculpteur de Chypre. Révolté contre le mariage à cause de la conduite répréhensible des Propétides (femmes de Chypre) dont il était chaque jour témoin, il se voue au célibat. Mais il tombe amoureux d’une statue d’ivoire, ouvrage de son ciseau : il la nomme « Galatée », l’habille et la pare richement. Lors des fêtes dédiées sur l’île à Aphrodite, il prie la déesse de lui donner une épouse semblable à sa statue. Son vœu est exaucé par cette dernière. Pygmalion épouse Galatée en présence d’Aphrodite et, selon certaines versions, aura d’elle deux enfants : Paphos et Matharmé.

Une histoire qui finit bien. Ce qui est tout de même étonnant chez les grecs. Et qui me gêne un peu. L’intense tragédienne qui se cache en moi aimerait que la légende soit un peu plus sombre et dramatique. Après tout, depuis quand l’être rêvé et fantasmé devient réalité. Cela n’existe pas. Et c’est très bien comme ça. Il y a une expression qui dit « si c’est trop beau pour être vrai, c’est que c’est surement le cas ».

Je suis persuadée que vous avez tous un souvenir, une histoire où c’est arrivé malgré tout. Où tous les éléments dramatiques, comiques et romantiques étaient présents pour faire une histoire parfaite. Où la réalité était encore plus belle que votre rêve. Parce que ça m’est arrivé. La rencontre coup de foudre, les discussions sans fin, les rires, les goûts partagés, les regards échangés, le baiser d’adieu, les retrouvailles enflammées, les mots doux écrits, les promesses…

Et bien, lecteurs, je vous l’affirme, cette histoire n’est pas la plus belle. Parce qu’à vivre un rêve éveillé et à se pincer pour y croire, on oublie qu’un fantasme réalisé perd de son éclat. Que les qualités dont on pare son idéal, le pouvoir de l’imagination et son idée du bonheur ne peuvent pas tenir la distance.

Voilà pourquoi je n’aime pas le mythe de Pygmalion. Parce qu’il faut laisser la part belle à l’inconnu, à cette part de soi-même que l’on ne connaît pas bien. À cette force qui nous liera  à quelqu’un qui ne correspond pas à notre idéal, qui ne possède pas toutes les qualités que l’on désire, souhaite ou espère, qui n’est certainement pas fantasmé mais qui nous rendra humains et, ma foi certainement heureux.

Comments: 17

  1. LO says:

    Ton post ne peut mieux tomber… Qu’il me soit donné de garder les pieds sur terre, arf !

  2. Audrey says:

    Ouf! C’est bon pour moi. Je ne me pince pas chaque jour pour vérifier que je ne rêve pas. Mon mec n’est pas la personne que j’aurais voulu rencontrer. Pas de coup de foudre entre lui et moi. :-)
    Sans plaisanter, c’est intéressant ce que tu dis sur la bêtise du mythe de pygmalion, ça fait le lien avec ton autre article sur l’imperfection. Je continue hélas parfois à me mettre la pression pour être sa femme idéale alors que je ne devrais pas puisque lui ne l’est pas. Par exemple, je voudrais savoir combien de femmes font le régime ou surveillent ce qu’elles mangent pour que leurs mecs ne les trouvent pas trop grosses. Alors qu’eux font moins attention à leur silhouette.

    • Laurent says:

      Ça dépend de comment tu tombes amoureux et de qui tu rencontres. Si tu flashes sur quelqu’un en boite ou dans un bar, c’est clair que c’est le physique qui t’attire en premier. Encore que c’est pas toujours la plus jolie ou la plus mince qui va être la plus sexy. Celle qui danse bien ou qui est à l’aise est pour moi la plus attirante. Mais si tu rencontre quelqu’un au boulot ou grâce à tes potes ou à d’autes occasions (j’ai pas d’exemples en tête), ce sera un tout, une part physique et aussi ce qu’il y a dans la tête. Je trouve que vous vous mettez vachement la pression vous les filles pour être minces ou pour ressembler à un idéal. Je parle pas au nom de tous les mecs mais y’a pas que la taille des seins ou des fesses qui comptent. Y’a aussi la longueur des jambes :-) (plaisanterie)
      Y’a une phrase qui dit approximativement que l’homme idéal qui cherche la femme idéale a trouvé le meilleur moyen de rester célibataire.

      • Laurent, je crois qu’on est quand même conditionné par ce que l’on voit. On n’est peut être pas tous assez vains* pour vouloir être ou sortir avec un mannequin mais on cherche quand même quelque chose entre une tête bien faite et un physique pas trop repoussant. Encore que …

        *Et réalistiquement des jambes d’une longueur de plus d’1m10 sur un 90-60-90 y’en a combien sur terre?

    • eh bien quelle discussion sérieuse. Il faudrait que je pense à mettre plus de smileys dans mes articles.. Moi qui pensait écrire quelque chose de léger pour un samedi matin ensoleillé et paresseux. Je vais flâner en ville, prendre un café noisette, faire mon petit marché et quand je reviens je lis ces commentaires. Je ne pensais pas être prise au sérieux :-)

      Audrey, si tu ne veux plus/pas faire de régime il te faut choisir un feeder (non non non je plaisante). A mon avis, tu as touché le nerf le plus sensible des femmes occidentales, le rapport à la nourriture et les régimes. Je n’ai pas de réponse sensible et raisonnable à apporter.
      A part qu’il faut faire attention au régime qui devient insidieusement un trouble du comportement alimentaire…

      • Article intéressant sur slate sur les troubles alimentaires.

        Euh, aucun rapport avec Ruby

  3. Little miss sunshine : J’ai beaucoup aimé ! Un film qui nous montre un autre visage des States, bien loin de la grosse machine hollywoodienne classique ! Et évidemment, ça me donne envie de découvrir ce film-ci !

    • Nathalie says:

      J’avais même pas réalisé que c’était la même équipe. Little Miss Sunshine est un de mes films préférés. Steve Carell en homo dépressif suicidaire est super dedans :-)

    • Brigitte. J’ai moi aussi beaucoup aimé Little Miss Sunshine. Steve Carrell est toujours bien. Et la description des « beauty contests » pour les enfants était excellente, drôle et pertinente. En fait, tout le film était bien et tous les acteurs aussi.
      C’est pour ça que j’ai très envie de voir Ruby. Une èquipe qui marche avec un thème intéressant devraient me plaire. Encore qu’il faille faire attention à des attentes trop grandes.

  4. Nathalie says:

    Je ne veux pas t’attaquer Laurent, je te trouve sympa en ligne mais c’est un peu hypocrite de dire que les filles se mettent trop la pression. Parce que je n’ai pas encore rencontré un homme qui m’ai dit que son genre de femme était Josiane Balasko, je cherche des actrices plus jeunes qui ne soient pas minces et je n’en trouve pas. Murielle a parlé de Christina Hendricks une fois et c’est vrai qu’elle est pulpeuse mais elle a aussi un visage parfait à la Marylin Monroe. Tout est sexy en elle et Fred (mon mari) fantasme sur elle depuis qu’il l’a vu dans Mad Men, mais c’est un cas exceptionnel, Christina pas Fred :-)
    La plupart des femmes dans mon entourage y compris moi sont au régime ou du moins comme dit Audrey, surveillent ce qu’elles mangent parce même si on se trouve pas mal, on voudrait être mieux. C’est triste.
    C’est l’heure du déjeuner. Bon appétit :-)

    • Nathalie. L’exemple de Josiane Balasko est très à propos. Je me souviens l’avoir entendue dans un entretien sérieux à la radio il y a cela des années. A la question inévitable sur son physique et sur le fait qu’elle avait eu quand même de beaux mecs dans sa vie, elle avait ajouté qu’en plus ils étaient intelligents. Simplement parce que son physique (qui n’est quand même pas si ingrat) était « un filtre à cons ».
      J’aime cette réflexion :-)

      Quant à Christina Hendricks, je suis une femme mais moi aussi je fantasme sur elle depuis Mad Men. Son allure quand elle marche c’est d’une classe sexy..

  5. Elias says:

    J’ai vu le film hier et je l’ai trouvé très bon. L’idée est bonne et le jeu est bon. Ça commence comme une comédie et ça prend une tournure plus dramatique et assez mélancolique. Je pense qu tu aimeras si je m’en tiens à to article et ta nature tragédienne

  6. Serge says:

    Tomber amoureux de l’idée de quelqu’un et être déçu par sa réalité. C’est ce qui m’arrive et j’ai du mal à marier les deux. Cette fille est parfaite pour moi sur le papier mais quand je la vois il manque quelque chose. Je ne sais pas…

    • Fred says:

      Je ne sais pas si Murielle compte devenir le bureau des coeurs. En attendant son commentaire, je te donne le mien, d’homme à homme. N’attends rien d’elle, prends le temps de la connaitre et ne cherche pas le coup de foudre. Si tu t’entends bien avec elle, continue. Le pire qu’il puisse arriver c’est une amitié avec quelqu’un qui est bien sur le papier. Le meilleur qui puisse arriver c’est que tu développes pour elle des sentiments avec le temps. Dans les deux cas, t’es gagnant mon pote! Te prends pas la tête et profite

      • Fred says:

        Je suis en forme aujour’dhui et je m’ennuie! Qui veut mes conseils? :-)

        • Aww Fred. Si tu n’étais pas déjà pris je crois que je te ferais du gringue :-)

quelque chose à dire