Dans quelques mois

écrit par murielle

Je vais bientôt me marier, dans quelques mois. Ce sera un mariage d’hiver. Je me retrouve maintenant à porter un anneau, à chercher une robe et à préparer le mariage. Mon futur mari est un homme presque parfait, il est calme, toujours posé, attentionné et solide. Il est gentil avec moi et surtout, il m’aime. Aimer, si ça veut dire quelque chose…

Il a déjà choisi un hôtel en bord de mer pour la nuit de noce. La chambre est excentrique, tout comme le prix. Il veut quelque chose qui sorte de l’ordinaire. Des dorures, des anges au plafond, du velours pourpre, le lit au milieu de la pièce. Je n’aime pas le rococo mais je veux lui faire plaisir alors je lui dis que la chambre est formidable. Que tout est formidable.

Dans quelques mois, je vais aller à la mairie. Je vais sourire, dire oui, l’embrasser, serrer des mains, être sur toutes les photos. Je serai l’épouse parfaite qu’il mérite, je serai sa femme, charmante, tendre et loyale. Je n’ai pas le talent de converser avec des inconnus mais je ferai un effort. Je dirai à tout le monde que je suis heureuse, que c’est le plus beau jour de ma vie, que j’ai beaucoup de chance. Je lui promettrai de le rendre heureux et il sera content parce qu’il ne veut pas davantage.

C’est l’été indien, il fait beau dehors. Et malgré la douceur, j’ai froid, je me sens complètement engourdie. La maison est calme, tout est si tranquille, comme si le temps s’était arrêté. Je me regarde dans le miroir et je ne me vois plus. Je continue de pratiquer mon sourire.

Comments: 18

  1. Laurent says:

    Quand j’ai lu la première phrase, je me suis dit la cachottière! J’y ai cru. Il faut que je pense à regarder les tags

    • Audrey says:

      Moi aussi!.:-)
      Elle ne devrait pas se marier. Elle va être malheureuse.

  2. LO says:

    Je crois qu’un « non » s’impose !
    *j’y ai cru aussi, quel choc !*

    • Alors là! Je devrais utiliser le « je » plus souvent dans la narrationpour voir l’effet que ça fait :-)
      Et non je ne suis pas « je » et je n’ai pas de mariage en vue…

  3. Nathalie says:

    Ha ha. Ne le fais pas, ne te maries pas avec lui. Tu ne l’aimes pas!
    Noooooonnnnnn!

  4. l'anonyme says:

    Mais… Mais…mais tu ne peux pas te marier! Tu mérites le grand amour!

  5. J’ai été étonnée comme la plupart .. des la première phrase mais non …
    c’est triste que certaines femmes s’oublie a ce point pour etre qu’une ombre .. l’ombre d’une autre personne

  6. Fred says:

    He he. Pour quelqu’un qui ne parle de sa vie privée qu’entre les lignes je me disais que tu y allais fort. Déjà le mariage! Je suis rassuré de savoir que c’est une fiction. Tendresse et passion il faut les deux.

  7. Pierre says:

    Félicitations! Mes meilleurs voeux pour ce mariage.

  8. Pierre says:

    Je suis complètement stupide. Je viens de lire les commentaires! Comme un idiot j’ai tout pris au pied de la lettre. Je n’ai absolument pas compris le sens de cette histoire. Bien fait pour moi à vouloir commenter trop vite! :-)

  9. Quand le mariage n’est qu’un prétexte pour se laisser dévorer par l’ego de l’autre…
    Très beau texte une fois de plus…

    • Je ne suis pas sûre qu’elle se laisse dévorer par l’égo de l’autre. Peut être tout simplement qu’elle ne croit pas à l’amour ou qu’elle ne veut plus chercher. Et merci beaucoup pour le compliment.

  10. Anne-Marie says:

    Il y a des mariages qui marchent, parce que les deux en veulent la même chose. Celui-ci ne marchera pas. Mais il ne faut pas désespérer. Le meilleur moyen de réussir son mariage c’est de parler, parler et parler, l’amour vient de la parole. Et de se marier après 60 ans, « pour la vie’ prend alors tout son sens…

    • Aurais-tu vu « Lost in Austen » par hasard? :-)
      Une de mes phrases préférées de la série: « Just keep talking. From the talking comes the love »

      • Anne-Marie says:

        Oui ça vient de là. J’ai moi aussi beaucoup aimé cette phrase, mais en français :-)

quelque chose à dire