Shipping news – Noeuds et dénouement

Il y a quelques endroits que je voudrais visiter: Quebec, le Mexique, la Suède, San Francisco et Terre-Neuve.

Et après avoir lu quelques livres de Wayne Johnston et puis Noeuds et dénouement (Shipping News) d’Annie Proulx, je me suis dit que oui, vraiment, j’aimerais aller à Terre-Neuve).

proulx-annie-noeuds-et-denouement-livre-422886230_lL’histoire : Quoyle est un journaleux malchanceux et désespéré qui vit et travaille près de New York. Après la mort de sa femme, une jolie garce qui n’a cessé de le tromper, il met le cap sur Terre-Neuve, le pays de ses ancêtres. Avec ses deux filles assez perturbées et une vieille tante à la remorque, Quoyle se retrouve au bout du monde, journaliste pour un canard local dans un univers dur, où tout semble ballotté par les vagues et secoué par le vent.

Annie Proulx est une femme qui parle d’hommes. Elle écrit sur le monde rural. Sur cette communauté où règne un ordre établi, où il existe une division du travail. Les femmes sont dans la maison et les hommes sont dehors à faire des choses intéressantes, en général. Ses personnages sont imparfaits, solitaires et lourds d’une histoire difficile à assumer. Tout comme ces paysages sauvages souvent ignorés parce que dans des endroits reculés et hostiles. C’est la beauté de ses livres. Nous faire comprendre et parfois aimer des personnages et des lieux qui nous sont étrangers voire antipathiques. Ici on appellerait ça la « cambrousse », parce que les urbains aiment bien être péjoratifs.

Proulx a trouvé la poésie du lieu, l’indifférence brutale de la mer et de la pierre, la lumière douce et le brouillard étouffant. Et d’une population, pétrie d’humour noir face aux tragédies de la vie, d’un état d’esprit tel un soldat, refusant de s’apitoyer sur soi, peu importe les difficultés. Grâce à beaucoup d’ironie, leur force brille à travers, ce qui rend ce roman à la fois une histoire dure et une source d’inspiration.

Elle a aussi écrit Brokeback Mountain qui est une des plus belles nouvelles écrites sur l’amour, la perte et les cow boys. Quelques pages qui vous rendront inconsolables.

9 Comments

des choses à dire

Je n’avais jamais pensé à Terre Neuve comme une destination de vacances et je pense que cela me plairait pour les mêmes raisons que toi.

Je l’ai lu. Annie Proulx est une des seules femmes écrivains qui écrit sur les hommes comme un homme avec une sensibilité différente. Tu as des envies d’endroits très différents parce que je ne vois pas le point commun entre Terre Neuve et San Francisco. Je suis curieux de savoir pourquoi ce sont des destinations que tu voudrais faire.

Tous les pays sont dangereux quand on voyage seul je pense. Le Mexique est pas mal pour barouder ou pour sa lune de miel.
San Francisco pour s’amuser

On Mexique depuis à peu près dix ans :
– on se fait enlever, souvent avec la complicité de la Police (voir le « boulot » du jules de la française emprisonnée).
– au Nord, les narco-trafiquants ont exécuté des dizaines de milliers de personnes, y compris des baroudeurs forts sympathiques et déterminés à voyager.
– Quand je « baroudais » du côté de Oaxaca, le journal local avait raconté qu’une voiture de touristes n’avait échappé le jour précédent à de gros ennuis avec des « bandits » de la route, que parce qu’un car de touristes était arrivés inopinément et les avait fait fuir.
Maintenant on peut toujours croire au Père Noël et voyager les « doigts dans le nez » au Mexique, ça occupe les mains.

quelque chose à dire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Copyright © 2011 - 2018 www.deschosesadire.net Tous droits réservés