Influenceur, talent corner et ta soeur

écrit par murielle

 

Je lis pas mal de blogs. Tous pour des raisons différentes. Mais il est de plus en plus rare de lire un blog qui ne contient pas un article plus ou moins déguisé sur un produit de beauté, une grande marque, un vêtement et autre extension de cheveux ou ongles. Les articles sont sponsorisés ou pas mais seule l’envie de rentabiliser son temps et espace « d’écriture » compte. Faut que ça rapporte d’une façon ou d’une autre.

Je remarque que le blog d’une journaliste avait un tout petit lien/widget sur le coté. J’ai cliqué dessus par curiosité et bien mal m’en pris. Parce que je suis tombée sur une agence de talent.

Je n’ai rien contre les blogueurs qui ont un agent artistique parce qu’ils ont un talent d’auteur/photographe/cuisinier/comique/dessin/etc Internet est un support formidable pour partager ses oeuvres et travaux. Mais une agence qui gère la carrière de plus de 20 talents influenceurs internationaux en exclusivité  et qui se veut la première régie exclusive d’influencers mode/beauté/lifestyle, eh bien… ça me gonfle.

Ce qui suit est bien entendu une fiction.

« Ceux qui parle de partage et de satisfaction personnelle me font bien rire ». Je reçois des magic boxes (que je paie) avec des produits surprises dont je vanterai les effets formidables sur mon blog.

Je parle de vêtements avec un lien sur le shop online qui me récompensera avec 10% de réduction!

Comme je veux être populaire et gagner de la visibilité – oui c’est important la visibilité – je poste des « like » sur tous les blogs que je traverse plus vite que mes doigts tapent sur le clavier. Je veux devenir quelqu’un sur la blogosphère. Je veux être  la prochaine blogueuse influenceuse. Je suis prête à parler de tout et sur tous.

Parfois je poste un compliment sur un blog dont les followers dépassent le nombre des costumes de Lady Gaga. Mais si rien ne se passe, par désespoir je posterai un article controversé, quelque chose qui fera réagir mes lecteurs apathiques. Quelque chose qui fera parler, je ferai la garce. Je parlerai du botox raté de cette actrice et de l’infidélité de ce chanteur. J’inventerai s’il le faut, personne ne vérifie rien sur le net. Pas le temps, tout va trop vite. Ou je parlerai de sexe. Ça marche toujours le sexe.

Ou je posterai des selfies. De mes mains aux ongles vernis. De ma moue boudeuse avec le nouveau gloss que vous pourrez trouver sur….

selfie

 

Et quand enfin je deviendrai influenceuse, je justifierai les bannières publicitaires, les articles sponsorisés et les photos façon instagram des produits, comme un vrai métier. Je dirai que je ne parle que de ce que j’aime. Même si ce n’est pas vrai. Après tout parler sur internet c’est parler mensonge comme deuxième langue. »

Jalouse, moi?

Comments: 24

  1. Laurent says:

    J’aimerais bien voir le lien vers cette agence.
    Pour les blogs c’est un truc plutôt féminin?

    • Non il y a beaucoup de blogueurs hommes qui sont aussi des marketing sluts :-)

  2. lool ça devient parfois désolant, c’est vrai.
    Ps: J’ai aimé la photo de la jeune fille à la perle hihi

    • Oui j’aime le détournement d’une peinture classique

  3. Bonjour,
    je suis à fond d’accord avec tout ça. Dernièrement, je me suis « fâchée » (le terme est assez bizarre vu qu’on ne se connaissait pas en chair et en os) avec une blogueuse justement. Je n’ai absolument rien contre le fait de gagner des tunes en restant chez soi et parler de son nombril, vu qu’elles le reconnaissent aisément et que ça leur convient du coup elles font ce qu’elles veulent. Mais là où ça me gonfle, c’est quand elles me mettent leurs commentaires « great pics » lovely blog » ou « viens sur mon blog gagner une paire de lunettes » et etc… avec en prime un lien pour leur blog ! Spam direct ;D
    Et les « je veux être » terme que j’emploie également. Des commentaires de rebelles sur ton blog, et des liens par milliers sur le sien, sous prétexte de parler de la dernière tendance (cinéma ou mode). Dernièrement j’en avais marre et j’ai ouvert le tir. La personne en question ne viens plus chez moi, et je n’ai plus ce sentiment de cautionner ça à mon insu.
    Merci pour ce sujet Murielle, ça fait du bien de lâcher le chevaux ainsi ;D
    Sylvie

    • Oh oui ! Je signe pour les deux (le billet de Murielle et ce que dit Sylvie) ! Le côté avis pseudo subjectif alors qu’il y a un sponsor derrière, c’est lassant…

      • Bonjour. Bienvenue. Billet inspiré par burntoast quand juste le jour avant son post, j’ai passé un bon bout de temps à supprimer des liens et fait le tri dans mes lectures « blogosphériques ». Coïncidence? :-)

    • he he :-) je ne « censure » aucun commentaire mais quand c’est simplement le lien vers le blog et/ou une réponse encore plus courte qu’un tweet, ça passe à la trappe.
      Oh et merci pour les commentaires ici. Je vais sur ton blog même si je n’ai pas encore pu poster! petits problèmes techniques!

      • Pas de soucis ;)
        Ton sujet m’a animé, je suis en train d’en écrire un sur la publicité, et ce genre de pollution en fait aussi parti ;)
        Bon week end

  4. Comme écrivain et comme bloggeuse tu es adroite pour mettre le doigt sur la plaie de tant de vanités, mensonges et impostures, aussi bien dans la vie que dans le net.
    Mais il est vrai pareillement qu’il y a de l’honnêteté et de la cohérence…même si parfois on triche un peu.

    • bien sûr qu’il arrive de tricher, nous ne sommes que des humains…

  5. burntoast says:

    Entièrement d’accord avec Murielle et avec Sylvie. Dieu merci, je tombe rarement sur type de blog. Quand je chercherais des bas résilles, peut-être … :) :)

    • Fred says:

      J’ai cherché des bas résilles et je peux conseiller des blogs….
      Sans plaisanter, la pub est partout. Il y a toujours un terrain vierge que la publicité cherche à envahir. Etre blogueur pour parler uniquement de marques et être public relations low cost pour un cosmétique est se placer bien bas. Les marques ont tout à gagner des blogueurs qui sont prêts à poster un article positif et une photo artistique en échange de quelques produits, d’une réduction ridicule ou d’un bon d’achat.

      • :-) Public relations low cost: j’aime l’expression. tellement juste!

    • he, mes yeux me jouent des tours, j’ai vraiment cru lire: « Quand je cherchais des bas résilles, peut-être… »

  6. Nathalie says:

    Il y a aussi toutes celles et ceux qui suivent et commentent les « blogueurs meneurs ». Les commentaires ne sont qu’ultra positifs, dans l’espoir de quoi? La blogosphère est une compétition avec peu d’élus. D’autant plus que ces meneurs ont souvent des connections dans le milieu. C’est comme la cour de récré. La belle de l’école, limite bitch et les autres qui la suivent mi-admiratrices mi-envieuses. :-)
    Il reste heureusement des blogs super biens qui sont dans le partage, le talent et l’humour. J’aime ces blogues qui ne proposent rien d’autre qu’un instant de lecture, de réflexion ou de contemplation.
    Je ne commente pas sur tous mais je suis toujours contente de passer un moment sur les liens de ton blogroll et sur d’autres sites non mentionés.

  7. Audrey says:

    J’aime la rime du titre :-)

  8. Pierre says:

    Je comprends que tu ne puisses pas aimer les blogs qui font de la pub mais tu n’es pas obligée de les lire. Il te suffit de choisir des blogueurs qui partagent tes goûts et tes intérêts. Il y a assez de place sur le web pour tous les genres de blogs.
    Vivre et laisser vivre.

    • Ben non. Vivre et laisser vivre oui. Mais la question n’est pas tant dans le choix des blogs mais dans le fait que beaucoup de blogueurs agissent aussi comme des spammeurs.
      Et non, je ne veux pas lire que des blogs qui partagent mes goûts. Je veux lire des choses différentes qui comme le dit Nathalie laisse une place à la réflexion, la contemplation, l’humour mais aussi l’originalité, la fantaisie, la différence, etc etc.
      Je lis Mr Moochagoo.. pour sa fantaisie et son humour décalé, The digital Wanderer pour ses goûts parfois différents des miens et son écriture, LO pour un peu tout (choix des musiques, photos et textes), Berwisha pour la sensibilité de ses articles, El Bosque pour ses réflexions (et pour améliorer mon espagnol), Dude pour ses revues de films et musique, Mu64 parce que sa passion des cieux, des étoiles et du reste me plait. Il y en a plein d’autres que j’oublie et que j’apprécie tout autant pour des centaines de raisons et tous les autres sites que je n’ai pas listés dans le blogroll.
      Et j’aime que tous ces blogs, soient vierges de publicité. Qu’ils ne cherchent pas que le nombre de vues mais aussi et plutôt l’échange.
      Je suis une vieille de la vieille avec internet. Les forums, boards et tout ça je connais depuis longtemps. J’aimerais garder cet esprit « communautaire » c’est tout. C’est l’hippie en moi… ;-)

  9. Je me marre comme une bossue face à la moue boudeuse de la jeune fille à la perle 2.0 !

    • Emilie says:

      Je pense comme toi. Les articles sponsorisés tuent la nature originelle des blogs. Parler d’un produit parce qu’on l’a reçu en cadeau fait perdre l’échange entre le blogueur et son lecteur. Il n’a plus de sincérité. Même si le blogueur signale que l’article est une publicité, je ne vois pas ce que ça apporte. Je ne pense pas qu’il y ait un rapport de confiance.

quelque chose à dire