Femme qui rit… et Hedy Lamarr

Quand je serai grande je serai chercheuse en psychologie. Je crois que je pourrais. C’est quoi finalement être chercheur ? Du sens commun et un peu d’expérience, un bon sens de l’observation et la capacité d’analyser les données.

Le dernier numéro de la revue Evolutionary Psychology a publié un classique du genre : la découverte que les femmes ont de meilleurs orgasmes quand leurs amants sont riches, beaux et ont le sens de l’humour.

Ceci est basé sur une enquête auprès de 54 étudiantes de premier cycle à l’Université d’Albany dans l’État de New York. Les femmes qui étaient dans une relation stable avec un homme ont été questionnées sur leur vie sexuelle et les qualités de leurs partenaires.

Elles ont déclaré qu’elles avaient en moyenne 3,57 relations sexuelles par semaine, avec 1,37 orgasmes par rapport, avec une intensité moyenne de 3,28 (sur une échelle croissante de 1 à 5). Les auteurs écrivent que leur principale hypothèse est que les caractéristiques de partenaires indicatifs de bons gènes conduiraient à une fréquence plus élevée et plus intense de l’orgasme.

Le problème est que les mesures utilisées ne jaugent pas toujours les qualités déterminées génétiquement. Par exemple, ces étudiantes ont rapporté plus d’orgasmes avec des partenaires qui étaient attrayants, confiants et de famille riche. Cela nous dit très peu sur les gènes des hommes qui ont la chance d’être bien nés. « Le potentiel de revenu est sans doute lié à … l’intelligence, la détermination et l’ambition » ajoutent les chercheurs.

Pourtant j’avais dans l’idée qu’être né avec un trust fund ne poussait pas à travailler. On reprend parfois les affaires de papa entouré de beaucoup de conseillers, ou on dépense la pension versée mensuellement pour s’offrir un yacht, voire si on est impatient, louer les services d’un voyou pour assassiner sa (belle) famille…

Les auteurs adressent tout de même une objection : bien qu’ils prétendent que la possession de certaines qualités attrayantes rend les femmes plus propices à avoir un orgasme avec un homme, il est tout aussi possible qu’une femme qui a passé un bon moment sexuel pourrait méconnaître les qualités attrayantes de l’homme impliqué. En bref, une femme qui a du plaisir porterait peu d’intérêt à la grosseur d’un portefeuille ou la taille d’un QI. Ou du moins, son orgasme n’influencerait pas la façon dont elle évalue l’intelligence, le sens de l’humour, la musculature ou la créativité de son partenaire.

Oui. Je reste encore plus persuadée que je pourrais moi aussi être chercheuse. Je peux tout aussi me fier à mon expérience – qui a dit souvenirs ? Je peux également demander autour de moi. Il suffit de poser des questions, noter les réponses et en faire une analyse qui dit tout et son contraire. Et de résumer le tout par : femme qui rit, jouit.

Quid de l’actrice me direz-vous. Eh bien c’est elle. Hedy Lamarr. Elle sera la première actrice à montrer à l’écran l’orgasme d’une femme dans le film Extase et horrifiera tous les censeurs en 1933. L’histoire du film est simple : une femme abandonne son mari guindé et trouve l’épanouissement sexuel dans les bras d’un autre.

Plus étonnante est la vie d’Hedy Lamarr. Elle fut non seulement la plus belle femme au monde, mais aussi une mathématicienne/inventrice.

hedy-lamarr

 

Dixit Wiki, Hedy Lamarr est connue comme ayant, sous le nom de Hedy Kiesler Marke et avec son ami le compositeur George Antheil, déposé le brevet d’un système de codage des transmissions appelé étalement de spectre, proposé alors pour le radio-guidage des torpilles américaines durant la Seconde Guerre mondiale, bien qu’il ne fût pas appliqué (Brevet des USA 2,292,387).

La technique réapparut dans le domaine militaire dans les années 1960. De nos jours, elle est par exemple utilisée par les systèmes de positionnement par satellites (GPS, GLONASS), les liaisons chiffrées militaires, les communications de la Navette Spatiale avec le sol, et plus récemment dans les liaisons sans fil Wi-Fi.

Et pour les plus curieux, la fameuse scène jugée obscène…

8 Comments

des choses à dire

Je suis partant pour être chercheur moi aussi, façon Masters of sex. Tu as raison on peut dire n’importe quoi. Cette fois c’était l’occasion pour quelque chercheurs de prendre leur pied en questionnant des étudiantes sur le plaisir.

Même en lisant un article sur l’orgasme des femmes on trouve le moyen d’apprendre un truc vraiment scientifique qui n’a aucun rapport. Super!

La vie d’Hedy Lamarr est fascinante. Un docu et un livre sont sortis sur elle ces derniers mois/ Il était temps de lui rendre hommage

quelque chose à dire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Copyright © 2011 - 2018 www.deschosesadire.net Tous droits réservés