Deux agacements

Written by murielle

Deux petits agacements pour commencer la semaine :

Les cons :

La semaine dernière, les femmes – en général – ont eu droit à quelques commentaires en ligne ici et ailleurs qui m’ont fait sourire plus qu’il ne faudrait. C’est difficile de me mettre en colère ces temps-ci. Peut être que je suis cyclothymique et en phase euphorique, ou alors je suis devenue la ravie de la crèche, ou mieux, psychopathe, à moins que je garde mes colères pour ce qui vaille vraiment la peine.

Donc lire des choses pas sympas sur « les lesbiennes refoulées et les féministes mal-baisées » ne sont pas si gênantes quand elles viennent d’un « sociologue » et ses copains qui vendent des leçons de séduction à des gars en mal d’amour et de reconnaissance au 21e siècle.

Ceci dit, je lisais hier un statut sur la page facebook d’une bouquiniste bayonnaise et je pensais, « rien ne change ». Il y a toujours quelques cons qui ne peuvent s’empêcher de faire des commentaires avec beaucoup de « -iste », qui vont quand même gâcher une partie de plaisir/heure/moment/sortie,/etc

Ma tête de bulldog – des années d’entrainement – fait que je suis, plus que rarement, la cible de propos désobligeants – du moins en face, (ce qui est dit par derrière ne me concerne pas). Mais cela ne m’empêche pas de m’énerver pour/avec les autres. Je suis également tour à tour en colère, frustrée, découragée, par les inégalités qui sévissent encore dans notre société. Et même si l’humour et l’intelligence prennent le dessus, je suis tout de même souvent agacée par ce que certains cons peuvent se permettent de dire, simplement parce qu’ils le peuvent, comme s’ils avaient des droits supplémentaires de donner leur opinion.

Ce qui m’amène au deuxième point. L’usage et l’attribution d’une qualité qui n’est absolument pas objective, qualitative et universelle. Et qui va devenir chez moi le mot tabou.

woman
Sexy :

Je suis parfois drôle, parfois triste, parfois je porte du rouge à lèvres  – non là faut pas pousser –  mais je mets toujours du mascara et je sais marcher avec des talons hauts.  En d’autres termes, je suis une femme étant capable de jouer toute une gamme d’émotions et de comportements féminins à la quasi perfection et, contrairement à la vision Ellie Mae d’une féministe colérique à temps plein, je peux éprouver des émotions mais aussi être logique et réfléchie. Je peux être également une tête de nœud vulgaire, mais c’est plus rare.

Mais je ne suis pas sexy. Je ne veux pas jouer le jeu du sexy ; je ne sais pas l’être de toute façon. Peut être parce que finalement c’est un gros mot, ce mot « sexy ». Ce n’est pas faute de l’avoir utilisé – mea culpa – et ce avec sincérité. Encore les jours derniers, après avoir regardé des photos d’une amie, être tombée en arrêt sur l’une d’elle et ne pas pouvoir décoller mes yeux, « bon sang Natacha, sexy, quelle caille »!

Mais sexy est aussi utilisé à tort et à travers, et tellement, que je n’en peux plus de l’entendre ou le lire. Alors je décide de bannir ce mot de mon vocabulaire. Je ne veux plus définir quelqu’un – ou pire – quelque chose comme sexy.  Une personne sera belle, attirante ou séduisante et un moment sera plaisant, affriolant, sensuel, ou érotique…

Enfin, je vais continuer à me moquer. De moi et des autres, de leurs propos et de leurs opinions, la plupart du temps gentiment et légèrement. Parce qu’il ne faut pas se prendre au sérieux. Et d’utiliser plutôt ma colère et mes agacements à bon escient.

 

13 thoughts on “Deux agacements

  1. Peyo says:

    Le premier point est désolant pour la cause humaine. Et le second point est logique. C’est vrai que tout est devenu sexy. Une cuisine, une voiture, un plat de nouilles deviennent sexy. Donc tu as raison sur les deux agacements. Moi j’aime bien ta tête de bulldog, elle sait aussi sourire.

  2. Marie-Claire says:

    Personnellement je n’ai jamais aimé le mot sexy même si je comprends pourquoi il est utilisé. Il y a un manque d’imagination ç toujours vouloir employer ce mot alors que le vocabulaire est riche de synonyme beaucoup plus intéressants et descriptifs.

  3. Laurent says:

    J’aime tes agacements, tu es sexy qiand tu es en colère. GROS CLIN D’OEIL!

  4. anon says:

    Je suis allé faire un tour sur le site du mec par curiosité. Édifiant. En gros si tu es d’accord avec une fille c’est que tu cherches à la mettre dans ton lit ou que tu n’a pas de coui****. Comment trouver du crédit à des mecs qui citent Sacha Guitry de toutes façons.

  5. King Arthur says:

    Sexy est un mot pour les paresseux intellectuels qui ne savent pas ce que c’est. Personne n’est visé en particulier!

  6. E says:

    Se croire sexy, c’est entretenir la paresse intellectuelle des autres on n’a pas besoin de fournir de gros efforts pour intéresser. Ce qui est bien c’est de mettre quelqu’un sur le cul par son physique et son intelligence.

  7. Sexy Fred says:

    Le fait est que Murielle ne veut pas de définition de sexy. Ça ne sert à rien de faire un nouveau débat sur ce mot et repartir dans des trucs stériles ou chacun aura sa definition, chacun campera sur ses positions en pensant avoir raison, en se pensant supérieur aux autres, qu’ils soient hommes ou femmes.
    C’est justement pour ça, si j’ai bien compris le raisonnement de Murielle, qu’elle veut bannir ce mot afin que chaque description d’une personne ou d’un moment soit défini plus précisemment et moins à l’emporte pièce. Je dis ça mais c’est mon interprétation. En tout cas c’est comme ça que je le vois et je pense que c’est une bonne idée. Ça permet de placer ses colères sur des points plus profonds et pas sur le mot lui-même.

  8. Sexy Fred says:

    J’ai oublié d’ajouter que je suis très heureux avec Nathalie et que je l’imae très fort mais je suis intrigué par cette Natacha. Déjà le nom, c’est prometteur de sensualité :-)

    • ah oui! mais j’ai voulu quelque chose d’encore plus « vintage » et décalé pour mon illustration

  9. J’ai pas tout lu parce que mon esprit vagabond et mes yeux piquants me l’interdisent. J’aimerais bien avoir un article spécial sur les commentaires en « iste ». Ne me viennent en tête que :
    – Paysagiste.
    – Coiffeur Visagiste.
    – Pompiste.
    – Hors piste.
    Alors, je crois que je suis hors-sujet ou à l’ouest.
    :(

    • j’ai reçu une volée de bois vert de la part de moines trapISTES, accordéonistes et alpinistes… Mais essentiellement de protagonistes sexistes, misogynistes, jusqu’au-boutiste, intégristes, sadomasochistes et zemmouristes. Heureusement pour moi je suis zutiste.

quelque chose à dire