La violence contre les femmes

La violence contre les femmes

Eh oui… Comme chaque année, le 25 novembre est un jour plutôt énervant et redondant. C’est la journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes. Eh oui… C’est tout sauf sexy et glamour.

Pour ceux et celles qui pensent que les femmes sont déjà égales aux hommes en droit, que le féminisme c’est pour les lesbiennes, les moches, les ennemies de l’homme, les mal baisées et celles qui n’ont rien d’autre à faire de mieux dans leur vie, alors un clic sur le lien ci-dessous ne ferait pas de mal…

La page de l’ONU

Pourquoi cette journée ?

Parce que :

  • La violence contre les femmes est une violation des droits de l’homme.
  • La violence contre les femmes résulte d’une discrimination à l’égard des femmes, tant dans le droit que dans les faits, ainsi que de la persistance d’inégalités entre hommes et femmes.
  • La violence contre les femmes a de lourdes conséquences et peut empêcher la réalisation de progrès dans certains domaines, comme l’élimination de la pauvreté, la lutte contre le HIV/sida et la paix et la sécurité.
  • La violence contre les femmes a de lourdes conséquences et peut empêcher la réalisation de progrès dans certains domaines, comme l’élimination de la pauvreté, la lutte contre le HIV/sida et la paix et la sécurité.
  • La violence contre les femmes est un problème mondial. Jusqu’à 70 pour cent des femmes sont victimes de la violence au cours de leur vie.