le mot du vendredi #24

Written by murielle

Extravagant : adjectif utilisé pour décrire le train de vie de Johnny Depp.
L’acteur qui ressemble à un sale cubi de vin dans un foulard de clochard (dixit ses ex-managers) joue les hobos et permet de répondre à la question que tout le monde s’est posé un jour en jouant au loto.

« Comment je dépenserai si je gagnais le gros lot? » « Quand est-on trop riche » ? Mais surtout : « à combien de millions on devient con ? »

La réponse est : 14 maisons dont un château, un yacht, 45 voitures, un jet privé, 700.000 dollars par mois pour du bon vin, 70 guitares de collection et d’autres souvenirs précieux stockés dans 12 lieux différents, etc.

La seule dépense digne d’intérêt et de respect est les 3 millions de dollars dépensés pour faire tirer d’un canon, spécialement construit pour l’occasion, les cendres d’Hunter Thompson au-dessus d’Aspen, dans le Colorado, afin de respecter ses derniers voeux. Parce-que là, l’amitié n’a pas de prix…

4 thoughts on “le mot du vendredi #24

  1. Amaya says:

    stockés dans 12 lieux différents , oui c’est cela
    accumulation

    je n’ai jamais voulu jouer au loto , pour ne pas gagner , ( on ne sait jamais ! ) par peur de devenir extravagante , ce gain étant déjà extravagant , je trouverais très difficile de ne pas le devenir moi même . Je n’ai pas de réelle sagesse , juste une sagesse rempart , mais c’est déjà ça !

    • Je n’avais jamais entendu cette raison : ne pas jouer au loto de peur de gagner ! :-) Qu’importe la sagesse si on la richesse ou quelque chose comme ça…

  2. et il est de plus en plus paumé… comme quoi ;)
    J’avais aimé la sagesse du père de Françoise Sagan quand elle lui avait demandé conseil au sujet de sa nouvelle fortune soudainement acquise : il lui avait dit de tout dépenser ;) ;)

    • Le père de Sagan avait raison et elle avait bien suivi son conseil… jusqu’à s’endetter…

quelque chose à dire