Réflexion légère sur une relation amoureuse réussie

écrit par murielle

L’été est souvent la saison des mariages, mais dans mon entourage c’est aussi celle des divorces et séparations. C’est ainsi que dans l’espace de quelques jours, trois amis m’ont annoncé qu’ils redevenaient célibataires. Quelque chose proche de la crise de la quarantaine, je suppose. Cette crise de ceux qui se sont mis en couple tôt, ont fait des enfants – plus ou moins tôt – et se retrouvent à la quarantaine avec des regrets et d’autres envies.

Une relation amoureuse et familiale comme un long fleuve tranquille est un mirage. Quoique ce n’est pas tant la tranquillité qui est recherchée que les mêmes sentiments et sensations qu’aux premiers jours.

C’est compliquée une relation amoureuse. Encore plus une relation réussie. Il n’y a pas de recette miracle – quelle que soit la vie à deux – sous le même toit, chacun chez soi, etc. Et les couples heureux qui durent sont finalement plutôt rares. Je ne sais pas si on peut vieillir en couple sans des rancoeurs, frustrations ou déceptions. Un texte m’a interpellé sur ce lien. C’est long – et en anglais – mais voici les conseils donnés par les lecteurs au blogueur.

  1. Être ensemble pour les bonnes raisons
  2. Avoir des attentes réalistes concernant la relation amoureuse
  3. Le facteur le plus important dans une relation est le respect et non pas la communication
  4. Parler ouvertement de tout et particulièrement de ce qui fait mal
  5. Une relation en bonne santé = deux individus en bonne santé
  6. Donner de l’espace à l’autre
  7. Vous et votre partenaire allez grandir et changer de façon inattendue, adopter ce changement
  8. Devenir bon dans les conflits
  9. Devenir bon dans le pardon
  10. Les grandes choses sont faites de petites choses
  11. Le sexe compte… beaucoup
  12. Être pratique et créer des règles dans la relation
  13. Apprendre à surfer les vagues

Je ne sais pas vous, mais je trouve ces points plutôt intéressants.

L’amour véritable – c’est-à-dire un amour profond et durable qui résiste aux caprices émotionnels ou aux fantasmes – est un choix. C’est un engagement constant pour une personne, peu importe les circonstances. C’est un engagement envers quelqu’un qui ne peut pas (toujours) vous rendre heureux-se – et inversement. C’est une personne qui peut compter sur vous tout comme vous pouvez compter sur elle. Et pas pour faire à manger le soir en rentrant du travail…

Je crois fermement que les relations doivent être soignées, travaillées et non tenues pour acquises. Il faut parfois travailler dur pour retrouver l’amour et l’attraction, et faire un effort au lieu de simplement supposer que les sentiments sont automatiquement là et que le reste suivra.

Cela dit les suggestions sont parfois simplistes. Ainsi suggérer que le manque de sexe régulier est signe de problème est irréaliste et injuste. Le travail, les enfants ou toutes autres circonstances qui causent du stress et de la fatigue (la vie en est pleine) ont un impact sur la vie sexuelle. Mais si cette dernière est ralentie et insatisfaisante, elle peut changer. Là aussi il est question de travail – lorsque tous les deux sont prêts – pour trouver un moyen de réveiller la passion. L’attraction n’est pas seulement un état – c’est quelque chose qui mérite des efforts constants.

Cependant toutes les relations ne méritent pas un travail. Parfois il faut également savoir quand réduire les pertes. Quand deux personnes se rendent si misérables qu’elles se nuisent en restant ensemble par exemple. Ce qui est rarement entièrement unilatéral. Se quitter avant de se mépriser et ne plus se supporter.

Peut-être que la clé de ce travail est le respect : considérer que tout est résoluble tant que le respect est là. Le respect de soi-même et de l’autre, émotionnel, physique, matériel et spirituel.

On ne se fatigue pas de quelqu’un, vous savez, en fait, on se fatigue d’aimer. D’éprouver de l’amour. On veut bien avoir froid si le chauffage saute, mais on ne veut plus avoir mal si le coeur en fait autant. Cela s’appelle l’expérience.

Françoise Sagan

Comments: 3

  1. Amaya says:

    En lisant la liste , j’avais relevé le respect.

    Je crois oui que c’est la clé , la base , ou le moyen de retrouver le chemin quand le couple est perdu , car au début de la relation je ne pas qu’il soit le facteur le plus important, il apparait sur le chemin plus tard quand ça murit un peu , il creuse le sillon

    tu es bien inspirée , c’est clair comme une expérience

  2. Fred says:

    Solvable ou résoluble ? :-) Oui, il faut parfois travailler dur pour qu’un couple marche, sinon c’est de la paresse et de l’irrespect de l’autre que penser que les problèmes qui peuvent surgir se résoudront d’eux-mêmes. Finalement ne pas vouloir bosser sur sa relation amoureuse, ne pas faire d’effort, c’est ne pas aimer.

  3. Nathalie says:

    Murielle, c’est un texte qui me parle parce qu’on se plaint de son couple et on ne fait rien pour changer et l’améliorer, ou on connait quelqu’un qui se sépare mais ne s’est pas vraiment battu pour que ça marche.
    Je suis aussi d’accord avec Fred sur le manque de respect de l’autre quand on ne fait rien pour améliorer ce qui ne va pas. La relation amoureuse c’est comme le reste, le travail, l’amitié, la vie familiale, sociale, etc… on change ce qui ne marche pas. Je pense que comparer la relation amoureuse au travail, fait peur parce que c’est opposé à l’idée romantique du couple, où tout devrait être évident et facile et naturel.
    C’est le genre d’article que j’aime lire et discuter :-)

quelque chose à dire