2018 et des femmes drôles

Written by murielle

Comme le dit Margaret Atwood « les hommes ont peur que les femmes se moquent d’eux alors que les femmes ont peur que les hommes les tuent. » Les femmes ne peuvent pas faire grand-chose à propos de ces derniers, mais au fil des ans, les hommes ont essayé de faire beaucoup au sujet des premières.

Une tactique favorite a été de rabaisser les femmes, parce que c’est apparemment plus facile que pour les hommes de changer leur propre comportement. L’essai de Christopher Hitchens en 2007, Pourquoi les femmes ne sont pas drôles, a été discrédité un million de fois par des comédiennes beaucoup plus intéressantes que lui-même, mais le message persiste qu’une femme drôle est une anomalie, une niche, offensante ou qu’il faut dénigrer.

Pour citer une femme que j’admire, Amy Poehler, « je m’en contrefous si tu aimes ou pas ». Il est donc difficile de penser à une année où des femmes drôles se sont senties plus nécessaires que celle-ci, avec un harceleur sexuel autoproclamé à la Maison Blanche et tant d’hommes de haut profil exposés comme prédateurs sexuels et pire encore.

C’est pourquoi mes moments préférés en 2017 ont été passés avec des amies, des copines et des collègues qui m’ont fait rire et « séduite » par leur chaleur, leur assurance, leur énergie et leur capacité à rire de tout, d’elle-même et des autres avec intelligence et un manque d’ego bienvenu, même dans les moments difficiles. Elles ont l’élégance de ne pas se plaindre ou de le faire avec le recul et l’humour nécessaires.

Les femmes drôles, les femmes qui savent rire et amuser, ont du pouvoir. Et elles s’en foutent, si vous aimez ou pas.

Alors voilà, je vous souhaite pour l’année 2018 de rencontrer ou d’avoir à vos côtés ces femmes drôles qui vous feront sûrement voir la vie différemment et vous aideront aussi à traverser les passages délicats.

 

Comments: 9

  1. Bonne année pleine de bonne humeur, d’une part et de l’autre. Que deviendrait la vie sans ce sel ?

  2. LO says:

    Je n’ai jamais autant ri qu’ avec des femmes, y compris dans les situations les pires, y compris avec ma maman de 80 ans qui, bien que malade et perdant la boule, lâche des bombes explosives et extralucides qui me font huiler de rire.
    Je te souhaite, Murielle, une année 2018 comme tu as envie qu’elle soit.
    Des bisous !

  3. Nathalie says:

    Bonne année à toi ! Oui moi aussi mes plus gros fous rires, mes meilleurs moments de rire ont été avec et grâce à des femmes. Et vu comment le monde tourne en ce moment, on pourrait souligner la sororité et la privilégier à la fraternité.

  4. Amaya says:

    A vos souhaits ! l’éclat de rire c’est comme un éternuement ou un orgasme , parait qu’on est pas comme proche d’un micro éveil
    et comme tout , ça se fait au moins à deux , ça se partage quoique …. enfin on se dit rarement à soi même à tes souhaits quand on éternue
    bonne année !

  5. Amaya says:

    « parait qu’on est  » je ne sais pas ce qu’est venu faire ce « pas » ici …..rha encore un acte de résistance au bonheur !

quelque chose à dire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.