La Normandie et l’ennui

C’est fait. J’ai booké le même endroit qu’à l’été 2017 et je vais passer une semaine en Normandie début décembre. J’imagine que ce sera pluvieux, venteux et peut-être froid. Ça m’ira. Un studio cosy, tout de bois, face à la mer. D’un côté la Manche et de l’autre de solides murs en granit qui empêche internet de passer. Parfait.

 

J’ai  prévu uniquement deux activités : me balader et faire le plein de lectures, films et séries.

J’ai déjà commencé à mettre des livres, des films et des séries sur la tablette qui sera ma seule compagne de voyage. Aucun risque de m’ennuyer. Mais je réalise que ma tablette contient beaucoup plus que je ne peux humainement lire ou regarder. Comme si je voulais être sûre de ne pas avoir un seul moment de désoeuvrement. Je réalise que je veux éviter de m’ennuyer à tout prix.

Le travail continue à me prendre beaucoup trop de temps. J’ai de la chance d’aimer ce que je fais, que mes responsabilités me portent au lieu de me peser mais cette suractivité ne me laisse pas d’espace pour le questionnement. Je vis en apnée et je n’ose pas m’arrêter. Et comme dans ma vie de tous le jours, je ne laisse pas de place au vide dans mon futur séjour.

Alors, je vais peut-être enlever toutes ces séries téléchargées, retirer quelques romans également. Puis en décembre, apprendre à laisser l’ennui me tenir compagnie.

quelque chose à dire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Copyright © 2011 - 2018 www.deschosesadire.net Tous droits réservés