La liste de mes envies

Written by murielle

Mai 2019 et pas grand chose n’a changé. Une routine confortable et rassurante faite de sorties entre ami.e.s, quelques moments voulus de solitude, quelques jours pris pendant les vacances scolaires pour voir Jules et une semaine en Normandie réservée il y a longtemps par un beau jour de cafard. Et un gros stress en valeur ajoutée au travail.

Je ne sais pas faire autrement, je jure et j’y crois : je laisse le travail au travail et je privilégie ma vie privée. Je le jure, j’y crois et je ne le fais pas. Parce que je ne sais pas faire. Je ne sais pas cloisonner. Je rêve même travail.

Et ces derniers temps ce fut encore pire. Des restructurations, des bruits de couloir sur une externalisation – enrobage vocabulaire pour délocalisation – des réunions plus fréquentes pour discuter de la valeur de mon équipe… une équipe commencée à 17 et se réduisant comme peau de chagrin à 12 puis 10 puis 7 puis…

« L’encours baisse, pas assez de sites créés pour justifier autant de monde pour les contrôler, tu as de la chance qu’ils soient intérims, de toute façon c’est le jeu… » jusqu’à ce que finalement quelques jours avant mon anniversaire on m’annonce que mon pôle est définitivement fermé.

On me laisse dans le flou quant à mon futur dans l’entreprise « t’inquiète pas, il y’a aura quelque chose pour toi. » Et de faire beaucoup de « points » avec une manager tout aussi dans le flou que moi et dont le stress s’ajoute au mien. Je verrai bien. À part mal dormir, abuser des nurofen  – saloperie de mal de tête permanent – et tenter d’en plaisanter, rien d’autre à faire que subir et attendre.

Attendre jusqu’à la semaine dernière. On me propose alors de diriger une nouvelle équipe dans un domaine que je connais déjà avec une manager qui partage les mêmes valeurs que moi. Un nouveau défi avec de fortes têtes et l’envie de ce challenge. Mais aussi le goût amer de devoir travailler dans une entreprise où l’humain n’a quasiment plus d’importance. Et de commencer la liste de mes envies.

1 thought on “La liste de mes envies

  1. Nathalie says:

    Quelle situation stressante. Bon courage !

quelque chose à dire