au lieu d’un grand flou noir … un grand flou lumineux

La Pagode
La Pagode

Imaginez qu’au lieu de passer quelques minutes sur ce blog à lire mes bêtises, vous passiez une soirée passionnante au théâtre. Vous vous installez dans votre siège et, au bout de quelques minutes , le rideau se lève mais quelque chose ne va pas. Les acteurs semblent décidément bizarres. Étirés horizontalement. Leurs visages, brouillés de près, sont le double de leur largeur habituelle.

En fait tout semble bizarre – comme si la scène se reflétait dans un miroir déformant. Le tout vous fait vous sentir nauséeux et un peu ivre. Vous regardez votre main, qui semble normale, puis de nouveau la scène – qui a toujours l’air étrange. Vous regardez le public mais il ne semble même pas avoir remarqué ce qui se passe. Les gens regardent avec bonheur le spectacle, apparemment inconscients de l’illusion d’optique qui se déroule sous leurs yeux.

Confus, vous sortez dans le hall où vous croisez un employé. Vous expliquez ce qui ne va pas et lui demandez de l’aide. Mais il hausse les épaules et demande: « Est-ce vraiment important?

Évidemment, c’est un scénario improbable, comme tiré d’un vieil épisode de La Quatrième Dimension. Sauf que ça se passe vraiment. Non pas dans les théâtres mais dans les salles de cinéma où il y a un seul projectionniste pour s’occuper de 36 écrans. Ou 37, j’ai arrêté de compter après 6. La rencontre avec l’employé s’est réellement passée. Et pour répondre à la question de l’employé: oui, c’est important. Parce que si votre cinéma ne peut pas prendre la peine de montrer des films correctement, nous pourrions tout aussi bien rester à la maison et regarder des chats qui dansent sur ​​YouTube. L’image sera peut-être floue, mais la probabilité d’attraper la listériose d’un hot-dog tout en la regardant sera moindre. Et, avec un peu de chance, le film aura été téléchargé au bon aspect ratio.

La plupart d’entre vous est comme moi: des non-professionnels du film. Alors qu’en principe les propriétaires de cinéma, leur exploitant et leurs employés devraient l’être… un tout petit peu.

cinema

Si vous choisissez de punir vos propres yeux dans votre propre maison avec votre propre télévision mal ajustée, c’est votre droit. Mais les salles de cinéma qui mettent à l’écran des films- sans que quelqu’un vérifie qu’ils sont encore dans le bon sens – affichent un mépris pour une salle pleine d’étrangers innocents payant pour un privilège culturel. Il y a des années de cela, j’ai vu La Chute dans un multiplex. Pendant la scène finale, l’image est soudainement devenue hors de contrôle, le front d’Hitler était en bas de l’écran et sa moustache était en haut. Il s’avère que c’est difficile de prendre Hitler au sérieux dans ces conditions. Après quelques minutes, on a commencé à appeler le projectionniste, mais rien ne s’est passé. Après 10 minutes, quelqu’un est allé chercher un responsable. Après environ 20 minutes, le problème a été réglé.

Quand le film s’est terminé et le générique déroulé (miraculeusement dans le bon sens), mon voisin de fauteuil s’est plaint au gestionnaire, qui a expliqué que malgré les 12 salles, il n’y avait qu’un seul projectionniste. Un personnage que je m’imagine circuler entre les salles comme un jongleur d’assiettes chinoises.
Si cela ne tenait qu’à moi, chaque salle devrait avoir son propre projectionniste, ainsi qu’une ouvreuse, un pianiste et un tireur d’élite formé pour éliminer  quiconque ose ouvrir la bouche ou utiliser son portable après que le film ait commencé.

ll n’y a que deux sortes de gens dans ce monde: ceux qui n’ont pas de problème pour regarder des choses qui sont étirées ou écrasées, et les êtres humains décents qui ont encore des normes et principes cinéphiles. Sérieusement, toute personne qui passe volontairement des heures à lézarder devant une télévision sur laquelle chaque scène, chaque objet, chaque visage est monstrueusement déformé a clairement un manque de respect de soi.  Je serais surprise s’ils prennent la peine de s’essuyer après être allé aux toilettes – en supposant qu’ils utilisent encore des toilettes. Quel est le problème avec ces gens-là? Pourquoi ont-ils abandonné?

Vous pouvez dire que je suis légèrement exigeante – mais je ne suis pas la seule. J’espère qu’un jour vous me rejoindrez et que le Monde vivra comme un seul être. Il faut cependant noter que ma vision de l’harmonie universelle se présente dans un format 16:9. Et que si vous ne savez pas ce que cela signifie, vous feriez mieux de trouver rapidement, avant que les stormtroopers le fassent pour vous. Attention, ils regardent à travers le fente de votre boîte à lettres en ce moment même.*

Stormtroopers

*ma gratitude éternelle à celle ou celui qui saisit l’humour de cette dernière phrase.