Life of Crime

écrit par murielle

Je l’aime bien Jennifer Aniston. Elle sait jouer la comédie même si les films ne sont pas toujours réussies : Horrible Bosses. Elle peut la jouer sérieux, même si les films n’ont pas toujours de succès : Friends with money, The good girl.

Et en ce moment elle joue un peu les deux dans Life of crime. Il y a Tim Robbins, Mos Def et John Hawkes. Et c’est tiré du roman d’Elmore Léonard, The Switch (La Joyeuse Kidnappée). Ce dernier a participé à l’écriture du scénario. Donc ça ne peut pas être complètement mauvais.

Et ca ne l’est pas. Loin de là.

L’histoire est assez simple, quoique…

life-of-crime-posterAprès que Frank (Tim Robbins) a finalement décidé de divorcer d’avec Mickey (Jennifer Aniston), il apprend qu’un groupe de truands l’a kidnappée. Inutile de dire que Frank n’est pas très enclin à payer la somme d’un million de dollars à ces ravisseurs, somme qu’il a cachée dans une île des Caraïbes.

Tout est dans les couleurs rétro-chic d’un country club tout droit sorti des années 70. Du beige, de l’orange et il faut que ça brille un peu. La femme chic et discrète, c’est Mickey qui se doit de jouer l’épouse mondaine et stoïque d’un homme d’affaire répugnant, joueur de golf, menteur, limite violent et fraudeur.

life-of-crime

Elle devient la cible d’un complot mal planifié par Ordell (Mos Def) et Louis (John Hawkes), qui ont l’intention de l’enlever et de la libérer en échange d’un million de dollars. Les plans d’Ordell et de Louis prennent une tout autre tournure lorsqu’ils apprennent que Frank a fait parvenir des papiers de divorce à sa femme en son absence et qu’il est sur le point d’épouser sa maîtresse Melanie (Isla Fisher). Frank ne paiera pas…

Rien ne se passe comme prévu, les morceaux de comédie ont tous une touche de ridicule et de tristesse. Les escrocs de Léonard sont rarement des lumières mais la plus grande erreur après avoir kidnappé cette femme désabusée et malheureuse est de la cacher chez un imbécile raciste qui collectionne tout ce qui est nazi. Il y a aussi la maîtresse de Frank qui voit une opportunité dans le malheur de Mickey, en prenant en charge les affaires de son amant. Et personne ne se soucie de la disparition de Mickey.

life-of-crime1

Aniston donne une de ses meilleures performances. Elle est le rôle féminin principal mais se fond dans l’ensemble, sa performance est mesurée, elle provoque l’empathie sans effort manifeste. Elle est subtile, presque effacée, femme au foyer habituée à faire passer les besoins et envies de son mari avant les siens. Elle s’est oubliée et elle ne sait plus ce qu’elle doit ressentir.

Les rebondissements du scénario sont amusants, humour et tension s’enchaînent, les dialogues sont servis avec régal et justesse et les situations sont bien amenées. C’est un thriller humoristique et déprimant, parfois cruel et différent. Et c’est bien comme ça.

 

Comments: 7

  1. Laurent says:

    Je n’aime pas trop Jennifer Aniston, j’ai l’impression qu’elle n’a qu’une seule expression, les yeux tristes un peu tombants. Il n’est pas sorti ici mais en dvd pourquoi pas.

  2. Fred says:

    J’ai envie de le voir parce qu’un film avec Tim Robbins n’est jamais un mauvais film de toute façon. Est-ce que tu as vu celui où il fait partie d’un groupe de sex addicts?

  3. Il parait qu’elle n’est pas particulièrement agréable en tant que personne, mais moi aussi je l’aime bien comme actrice de comédie.

quelque chose à dire