les mots du vendredi #9

canular : tentative plus ou moins réussie de Nicolas Bedos sur sa prétendue liaison amoureuse avec l’ex du président. La volonté de dénoncer le mélange des genres, l’exposition de la vie privée, bouillabaisse entre privé et public, etc etc aurait été louable si elle était venue de quelqu’un qui n’écrit pas de livres sur sa vie, sur ses aventures amoureuses avec des vrais noms dedans et qui se répand dans les magazines sur ses coups de coeur et ruptures.

C’est un peu comme si le camembert disait au roquefort, très très sérieusement, en se pinçant le nez : « tu pues »….

scandale : ce qui est crié par les onanistes du buzz après avoir cru au canular.