Assurbanipal ou Nabuchodonosor

Written by murielle

Ma vie est terrible. Ceux qui mesurent moins d’1m60 comprendront mon drame. Les grands courent plus vite, voient mieux aux concerts, cinéma et spectacles en général et leurs vêtements n’ont pas besoin de revers ou d’ourlets. Et maintenant, une nouvelle étude menée par une université de l’Ohio, estime qu’ils méritent d’être plus payés que leurs camarades challengés verticalement. Ils appellent ça un « height premium »…

 

Les chercheurs pensent que si les grands doivent gagner plus ce n’est pas seulement parce qu’ils sont les bénéficiaires d’un biais positif inconscient sur la taille et les qualités auxquelles elle sont associées, mais aussi parce qu’ils seraient plus intelligents et auraient de meilleures interactions sociales.

big-bikes

Il ne manquait plus que ça! Mon indignation n’a d’égale que mon abasourdissement. Comme si cela ne suffisait pas que les petits soient comparés à des roquets, souffrant du complexe de Napoléon. On sait déjà que l’estime de soi dépend des centimètres et que la grandeur est quelque chose de désirable, enviée et  saluée. Il suffit de voir les commentaires désobligeants sur nos derniers présidents.

En fait les grands ont sans doute grandi dans des milieux plus aisés, ont été mieux nourris, et ont eu l’opportunité d’évoluer dans un milieu qui leur a permis de développer leurs aptitudes cognitives et sociales. Voilà, on peut donc conclure que, oui, la taille compte.

Va falloir s’y faire les culs bas! Le courroux est inutile, Pierre Daninos l’avait déjà compris: la colère noble ne convenant qu’à des gens de la taille d’Assurbanipal ou de Nabuchodonosor. C’est comme ça. La vie est injuste. Mais au moins, nous, nous n’avons aucun problème dans les avions et les trains et notre centre de gravité étant plus bas, nous sommes de meilleurs danseurs. Maigre consolation si l’on n’est pas un danseur avec une carrière internationale…

6 thoughts on “Assurbanipal ou Nabuchodonosor

  1. Fred says:

    Ma vie n’est pas aussi terrible que la tienne. Mes bas de pantalon sont parfois un peu courts, je dois baisser la tête presque partout, et je déteste les voyages en avion, mais je sais quand il pleut avant les autres et surtout je peux regarder les autres d’un air condescendant :-)

  2. marie-claire says:

    En tant que cul bas je te suis dans ton courroux!

  3. Nathalie says:

    Oui moi aussi je ne suis qu’ire, colère, et stupefaction!

  4. Burntoast says:

    Très amusant. J’ai eu deux « petites » (1,55m et 1,45m) chefs énervées et agressives, dont une assez méchante, et un « grand » chef (1,95m) particulièrement sadique à ses heures. Donc l’hypothèse de ces chercheurs n’est pas complètement vérifiée :) :)
    Heureusement, il y a beaucoup d’autres chefs de toutes tailles, plus ou moins capables, faux-jetons souvent, mais pas trop désagréables.

  5. Audrey says:

    Les gens dans la moyenne ont tous les avantages sans les inconvénients. Ni trop ni pas assez, on est parfait :-)

quelque chose à dire