Le mot du vendredi et une nouvelle

Written by murielle

décision : Acte par lequel quelqu’un opte pour une solution, décide quelque chose ; résolution, choix.

synonymesconclusion,  initiative, détermination, sentence, résolution

Par exemple, quitter Bayonne pour aller vivre ailleurs.

Et c’est avec cette introduction que je vais encore vous parler de ma vie en long et en large. Je garde les travers pour la vie privée. Eh oui la blogueuse va changer de ville.

J’ai dépassé la date limite des 3 ans qui font que les fourmis aux pieds se déplacent au cerveau pour m’imposer cette litanie entêtante, « va voir ailleurs si tu y es… ». Les mini-voyages, les envies de bouger se faisaient de plus en plus fréquents mais il y avait encore du travail à faire pour savoir quoi laisser dans les valises et faire peau et âme neuve.

nope-gemma-correll

Puis le coup de pied aux fesses dont j’avais besoin est arrivé il y a quelques semaines sous la forme d’une lettre recommandée; mon proprio vend l’appartement où je vis en ce moment et je dois partir en Juillet. Un moment de stress à la lecture du préavis: « pourquoi moi, why me, varför mig?! »

Puis très vite, la conclusion s’imposait d’elle même, c’était l’opportunité de changer de décor.

Bayonne est la ville – mal aimée, vite quittée – de mon adolescence, la ville où vit mon neveu chéri et le lieu de pas mal de coups durs, de pleurs et de deuil. Bayonne est aussi la belle ville des amitiés chères et des jolies rencontres.

Mais dans la balance, il est temps que je secoue un peu ma vie, que j’arrête de m’accrocher aux branches et que je fasse à nouveau le grand saut.

hang-in-there-baby-gemma-correllPour une fois pas besoin de listes interminables, pas besoin de faire « les pour et les contre » ad infinitum. Je sais déjà quelle ville m’attire pour l’avoir visitée et appréciée. Pas à l’autre bout de la France, il me faut une distance raisonnable pour que le train soit une possibilité pour voir mon neveu – assez – souvent. Mais suffisamment loin pour avoir encore des choses à découvrir, être dans le quasi inconnu, vivre une nouvelle vie, rencontrer de nouvelles gens et boire des bières avec des amis chers.

Et ainsi tourner la page.  Je crois que la vie est quelque chose proche du « chapitrage ». La mienne l’est. Ce qui tombe bien puisque je compte aller vivre dans la ville de la bande-dessinée et des librairies.

Décidément 2015 est une année excitante.

Le blog va peut-être devenir le réceptacle de quelques réflexions « intéressantes », alternant monologues stressés et interrogations. Je vous prie de m’excuser par avance, car j’ai bien peur que les moments frénétiques et récits du parcours de la combattante soient plus fréquents pour un moment. Vais-je y gagner mes premiers cheveux blancs? Est-ce que l’excitation prendra le pas sur la tristesse mélancolique? Pourquoi toujours chercher-attirer les challenges et défis?

Je commence déjà à penser au « comment vais je faire?! » Il me faut encore ramer, chercher un appartement, voire même un travail, galérer, réunir les sommes nécessaires, faire les cartons, envisager la vente d’un rein, comparer les locations de vans, voir s’il reste des pièces de monnaie derrière le sofa et entre les coussins, naviguer à vue, prier pour que des volontaires se proposent pour charger les meubles et conduire le van puis décharger les meubles.

Et tout ceci pour devenir angoumoisine en été.

Souhaitez moi bonne chance et si vous connaissez quelqu’un de riche et généreux, merci de le diriger vers l’adresse de ce blog! Un mécène ou une âme charitable serait le bienvenu. Vraiment!

 

L’occasion également de poster des dessins de Gemma Correll qui me fait beaucoup rire.

 

15 thoughts on “Le mot du vendredi et une nouvelle

  1. Mimosa says:

    La vie nous amène des défis que nous sommes capable de relever…
    Tu vas me manquer ici à Bayonne mais cela laisse entrevoir des soirées de retrouvailles pleines de discutions en tout genre! Et pour le reste il y a ton blog et les mails :)

    • la pepette says:

      Je suis comme Mimosa, cela veut dire que tu recevras tes amis basques à Angoulême?

    • aww, tu as intérêt à venir tout comme tu sais déjà que je viendrai :-)

  2. Laurent says:

    Angoulême! C’est une nouvelle en effet! C’est bien! Ce sera un bon changement, finalement le changement de nom de ton blog était la première étape. La bayonnaise ne te convenait pas :-) Bonne chance! Malheureusement je ne connais personne de riche dans mon entourage, mais si tu veux ouvrir un compte paypal je serai heureux de mettre quelques euros dessus, si ça peut t’aider?

  3. Audrey says:

    Pour une nouvelle c’est une nouvelle! je pense que c’est une bonne décision, Angoulême est une jolie ville, culturellement elle bouge et c’est pas si loin de Bayonne pour voir ton neveu.
    Les angoumois ont de la chance :-)

  4. Peyo says:

    J’aime les illustrations qui accompagnent ton texte. J’aime moins la nouvelle. J’aurais bien aimé que tu restes à bayonne, même si je peux comprendre les raisons. Et comme l’autre commentaire, je ne connais personne de riche mais si je peux mettre quelques euros dans un compte pour aider au déménagement je suis pour.

  5. Mag says:

    The hummus bit is so you…

  6. Nathalie says:

    Ça pour une nouvelle, c’est une nouvelle! Je pense que c’est normal d’avoir des sentiments un peu mélangés, et avec le stress qui va arriver. Tu ne sais pas encore où tu vas habiter? C’est trop tôt pour chercher? Avec ton expérience et ta force mentale je suis sûre que tu y arriveras, je te souhaite bonne chance et tu as le blog pour évacuer le trop plein d’émotions! Quelle que soit la ville qui t’accueille je suis sûre que tu te feras de supers amis.

  7. Amaya says:

    Quand tu passeras par Bordeaux pour aller à Angoulème , n’hésite pas à faire une pause , je t’invite à boire un thé , si nos timming se croisent , qui sait ? :-)

    • Et pourquoi pas? J’ai parfois 1 ou 2h entre les deux connections :-)

      • Amaya says:

        et je ne suis pas très loin de la gare , je peux t’y rejoindre , si je ne bosse pas , … qui sait .
        Aux karmas des rencontres

  8. Mag says:

    Good for you, Sweden would have been better though

  9. Bayonne a sans doute l’avantage d’être moins cher que Bordeaux. Le fois où je suis allé en audit à Bordeaux pour le travail, j’ai trouvé les gens froids et « rameneurs », par rapport à une ville comme Lyon, par exemple (où j’étais allé en audit un peu avant).
    Evidemment 24h, c’est court pour juger.

    • Que nenni. Bayonne devient une ville chère, Côte Basque, proximité de l’Espagne, appartements achetés sur plan par des non locaux et loués- trop – chers aux locaux. La ville s’est beaucoup embourgeoisée ces derniers temps, Biarritz est saturé alors Bayonne est la nouvelle ville à habiter…

      • Amaya says:

        C’est pas faux cette froideur pour Bordeaux . Mais il y a des petits canaux souterrains d’eau chaude quand même , enfin ça change ; c’est plus une ville un peu endormie , je dirais :-)

quelque chose à dire