Secrets et mensonges

écrit par murielle

Malgré la tenue d’un blog et ma tendance au bavardage, je suis plutôt discrète quand il s’agit de parler de choses personnelles et je sais garder les secrets. Ce qui irrite parfois ceux autour de moi. Les gens aiment les secrets mais surtout le plaisir de les découvrir. Et parce que récemment on m’a reproché ma tendance à ne pas révéler, j’ai pensé faire une liste de romans sur le sujet.

Je lis les romans policiers, les thrillers, mais ce sont aussi les petites révélations de la vie qui m’intéresse. La myriade d’omissions des petites conversations. Parler, faire parler, questionner, échanger, mais pas trop, c’est comme une vie secrète qui commence.

Au fond de l’eau – Paula Hawkins

Je vous avais parlé de La fille du train de Paula Hawkins. Son dernier roman Au fond de l’eau est le thriller parfait de l’été.

L’histoire : Une semaine avant sa mort, Nel a appelé sa sœur, Julia. Qui n’a pas voulu lui répondre. Alors que le corps de Nel vient d’être retrouvé dans la rivière qui traverse Beckford, Julia est effrayée à l’idée de revenir sur les lieux de son enfance. De quoi a-t-elle le plus peur ? D’affronter le prétendu suicide de sa sœur ? De s’occuper de Lena, sa nièce de quinze ans, qu’elle ne connaît pas ? Ou de faire face à un passé qu’elle a toujours fui ? 

Onze personnages différents, onze narrateurs et un roman qui se lit d’une seule traite.

Dans l’ombre – Arnaldur Indridason

Chaque roman d’Arnaldur Indridason touche juste. Chaque histoire est racontée avec talent, nous gardant en alerte jusqu’au bout, découvrant au fil des pages, des secrets et mensonges. Dans l’ombre est tout aussi réussi.

L’histoire Un représentant de commerce est retrouvé dans un petit appartement de Reykjavik, tué d’une balle de Colt et le front marqué d’un “SS” en lettres de sang. Rapidement les soupçons portent sur les soldats étrangers qui grouillent dans la ville en cet été 1941. 
Deux jeunes gens sont chargés des investigations : Flovent, le seul enquêteur de la police criminelle d’Islande, ex-stagiaire à Scotland Yard, et Thorson, l’Islandais né au Canada, désigné comme enquêteur par les militaires parce qu’il est bilingue. 

Les pièges de l’exil – Philip Kerr

L’histoireAu milieu des années 1950, Bernie Gunther est l’estimé concierge du Grand-Hôtel de Saint-Jean-Cap-Ferrat, sous une identité d’emprunt qui le met à l’abri des représailles et des poursuites (il figure sur les listes de criminels nazis recherchés). Mais son ancienne activité de détective et son pays lui manquent. Pour tromper son ennui, il joue au bridge avec un couple d’Anglais et le directeur italien du casino de Nice. Introduit à la Villa Mauresque où réside Somerset Maugham, l’auteur le plus célèbre de son temps, il trouve enfin l’occasion d’éprouver quelques frissons : Maugham, victime d’un maître chanteur qui détient des photos compromettantes où il figure en compagnie d’Anthony Blunt et de Guy Burgess, deux des traîtres de la bande de Cambridge, a besoin d’un coup de main… 

Philip Kerr sait manier le suspense et les intrigues et traite des secrets avec la minutie d’un historien.

Arrête avec tes mensonges – Philippe Besson

L’histoireAutant prévenir d’emblée : pas de règlement de comptes, pas de violence, pas de névrose familiale. Mais un amour, quand même.
Un amour immense et tenu secret. Qui a fini par me rattraper.

Avant que ce soit un mensonge, c’est un secret. Un secret incroyablement douloureux à porter et qui aura des conséquences sur le narrateur, l’entourage, une femme, un fils… C’est la mécanique des sentiments et du secret. C’est le roman le plus touchant, le plus triste et le plus malheureux que j’ai lu de Philippe Besson. Attention, la dernière page vous fera pleurer.

La garçonne et l’assassin – Fabrice Virgili

J’ai découvert cette histoire par hasard et elle est fascinante. Une histoire vraie qui est encore mieux qu’un roman sur les secrets, les mensonges et leurs conséquences.

L’histoireParis, 1911. Paul Grappe et Louise Landy s’aiment et se marient. Survient la guerre. Paul déserte, se travestit en femme pour ne pas être arrêté et, pendant dix ans, aux yeux de tous, vit avec Louise sous l’identité de Suzanne Landgard. Il entraîne son épouse dans de multiples jeux sexuels et acquiert même une petite notoriété en étant l’une des premières « femmes » à sauter en parachute. En 1925, avec l’amnistie, Suzanne redevient Paul. Pour le couple, les choses commencent alors à se gâter…

Si vous voulez la version « allégée », il existe une BD aux nombreux prix, parue en 2014, Mauvais Genre de Chloé Cruchaudet, qui reprend cette histoire.

American Psycho – Bret Easton Ellis

Le film est à bien des égards meilleur que le livre, mais Patrick Bateman est une création littéraire extraordinaire. Un homme d’affaires de Manhattan obsédé par la richesse le jour et un tueur en série qui aime démembrer les femmes en écoutant Huey Lewis et les infos, la nuit. Devons-nous croire ce qu’il nous dit ? Est-il fou ou simplement menteur ? Les descriptions de la violence et du consumérisme donnent aussi la nausée. C’est dégoûtant, crasseux, irritant, absurde et brillant.

Carol – Patricia Highsmith

Je vous en ai déjà parlé, mais un rappel est toujours nécessaire. Tom Ripley est le personnage le plus célèbre de Highsmith mais Carol est plus subtile. Deux femmes laissent tout derrière elles pour se lancer dans une histoire amoureuse mais quelqu’un les suit.  Roman magnifique et passionnant, dont le rythme languissant donne tout son charme.

La place du conducteur – Muriel Spark

L’histoireLise, trente-quatre ans, part en vacances, vêtue d’un incroyable ensemble, jaune, orange, mauve-bleu et rouge. «Pourquoi tout le monde a-t-il peur de moi ?» demande-t-elle. Et, si quelqu’un enfin n’a pas peur, elle le repousse : «Vous n’êtes pas mon genre d’homme.» Au terme d’aventures extravagantes, Lise finit enfin par trouver celui qu’elle cherche : son assassin.

Ne vous attendez pas à aimer le personnage. Lise traverse la vie jusqu’à sa propre disparition, dans les pleurs et sanglots. Elle proclame qu’elle essaie de trouver son « petit ami », mais essaie vraiment d’organiser son propre meurtre. Frénétique, déshabillée, effrayante et brute. D’où vient Lise ? Quelle est la « maladie » dont elle parle ? Pourquoi agit-elle comme ça ? Ce court roman de Muriel Spark n’explique aucun des secrets et c’est bien ainsi.

Et pour les lecteurs anglophones, en attendant que ce roman soit traduit en français.

The lighthouse – Alison Moore

The lighthouse - Alison MooreLes romans de Moore sont des représentations de l’angoisse. Dans ce premier roman, nous suivons un homme nommé Futh à travers l’Allemagne, un homme qui pourrait tout aussi bien ne pas exister. Il rumine et regrette. Il n’y a pas vraiment d’histoire dans ce roman. Mais il porte le parfum des choses perdues : le camphre, une allumette éteinte, des oranges pelées, une crème solaire. La vie de Futh est un secret pour tout le monde, car il ne peut se faire connaître. C’est une brûlure lente qui continue longtemps après avoir fermé le livre…

 

 

 

 

quelque chose à dire