Des choses

que j’ai lues dernièrement

  1. Plusieurs livres sur la grammaire. Je dis « plusieurs livres » . Je veux dire « deux ». Et dans les deux, j’ai bloqué sur la conjugaison. Pourquoi nommer un temps « imparfait » et « plus que parfait ». Quelle drôle d’idée de penser à la perfection.
  2. L’Internet. Tout. Au moins une fois par jour, parfois deux.
  3. Roughing it (À la dure) de Mark Twain. Qui est délicieux, comme sont souvent les récits de voyage historiques mais aussi horriblement raciste sur les Indiens d’Amérique et représentatif de l’époque.
  4. Une bonne raison de se tuer de Philippe Besson. C’est un livre qui me touche beaucoup, mais et impossible à lire d’une traite. Je le pose et le reprends. Et qui me donne envie de lire plus de Besson.
  5. Les étiquettes des aliments. Sel. Calories. Produits laitiers ou non laitiers? Contient-il du gluten? Qu’en est-il de l’azote liquide? Protéine de licorne ? Artéfact mésopotamien ? Noix? Tout est tellement difficile de nos jours.
  6. La Philosophie comme manière de vivre de Pierre Hadot, recommandé par burntoast. La philosophie comme « exercice de la mort » et comment faire nôtre l’idéal des anciens. Et de comprendre que ni Platon qui utilise l’expression pour la première fois, ni Montaigne, ni Hadot y voient une indication à se préparer à mourir, mais, au contraire, une invitation à vivre sans tarder.