une photo #7

 

marathon- Kathrine Switzer

Elle s’appelle Kathrine Switzer et en 1967 elle est devenue la première femme à courir le marathon de Boston. Kathrine ne s’était pas inscrite à la course à la recherche d’un combat. Elle y était allée avec son petit ami ancien footballer américain et son entraineur. Et si elle y a trouvé des adversaires, elle en est sortie indemne, mais changée pour toujours.

La Suissesse avait reçu une place pour courir après avoir rempli sa demande en tant que « KV Switzer. Au cours des 26,2 miles, ce 19 Avril 1967, elle est passée du statut de jeune étudiante en journalisme à l’Université de Syracuse à pionnière dans le sport féminin. Quelques minutes dans la course et un officiel, Jock Semple, tente d’arracher son numéro de dossard et de l’expulser.

Défendue par son petit ami et son entraineur, Kathrine a continué a courir, le sentiment d’humiliation remplacée par la colère puis par l’envie de dépasser les préjugés. Après tout Semple était le produit de son temps, avec l’idée qu’il était impossible pour une femme de courir sans risquer de se se blesser.

Les photographies de la confrontation ont suscité un intérêt important, pour devenir une partie de l’histoire du marathon de Boston, mais aussi de la lutte pour l’égalité des femmes dans le sport et au-delà.

Cinq ans après cet « incident » les femmes étaient officiellement autorisées à courir le marathon de Boston. En 1972, huit femmes se sont inscrites et ont terminé la course.