écrire / sourire

La coach de vie

Je m’appelle Alice. Je suis coach de vie. J’ai toujours voulu aider les gens et j’ai un bon pouvoir de persuasion.
Et je me suis dit pourquoi le faire gratuitement quand je peux être payée pour.

De manière générale, mon rôle va être de vous aider, de vous encourager à atteindre vos objectifs et vivre la vie que vous désirez. Pour ce faire, je vais analyser votre situation actuelle et établir un plan, un itinéraire pour que vous arriviez à destination. Je suis une guide et je vous aide à prendre en confiance.

Je sais, on m’a comparée à une charlatan. À une arnaqueuse. À une experte improvisée de la psychologie positive. Peu importe, du moment qu’on me croit et qu’on me consulte.

Si je suis coach de vie, c’est parce que c’est plus facile que d’être psy. Il faudrait que je fasse des études poussées, que je sois jugée par mes pairs, que je rende des comptes à un Ordre. Je n’avais ni la capacité, ni l’envie, ni la patience de faire des études. Un peu de  patience, de don pour écouter et pour parler : le tour est joué !

Le développement positif n’est pas une science exacte. Si les gens y croient, cela marche un peu mieux. Par ailleurs, quelle science est vraiment exacte ?

Il faut dire que j’ai beaucoup de chance ! La pandémie, le confinement, l’actualité anxiogène, la guerre en Ukraine m’ont apporté une belle clientèle. Des hommes et femmes en quête de solutions rapides pour se sentir mieux. Et ce, rapidement. Ils n’ont plus de temps à perdre ; la vie est courte selon eux.

En effet, suivre une thérapie demande de l’investissement, du temps et une remise en question. Alors que consulter un coach de vie est plus efficace. Je suis dans l’échange ; j’écoute mais je parle aussi. Je suis la meilleure amie qui entend, sans affect ni jugement biaisé. Je leur dis de croire en eux, de manifester leurs désirs et rêves les plus profonds. Et je propose des solutions.

Non. Plus que des solutions, je propose le bonheur.

Personne ne peut fuir son cœur. C’est pourquoi il vaut mieux écouter ce qu’il dit.    Paulo Coelho

Commentaires

Nathalie
27 février 2023 à 18:34

Le retour de Murielle et de ses nouvelles ? J’aime beaucoup ta fiction et ton écriture pleine d’humour subtil. « Il faut dire que j’ai beaucoup de chance ! » :-)



quelque chose à dire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.