Samuel… dans la cour des grands

Written by murielle

Alors ? Est-ce que vous avez vu la petite merveille Samuel sur Arte ? Pourtant tout le monde est d’accord pour dire que c’est un bijou de dessin animé.

Samuel a 10 ans. Encore enfant et déjà pré ado. Sur son cahier, il parle de sa vie, de son amour pour Julie qui lui préfère un moment Dimitri, des parents, des copains, de l’école. Il est entre le CM2, les vacances d’été et l’entrée au collège. Un passage pas si facile.

En 21 épisodes de moins de 3 minutes chacun, on le voit douter, s’énerver, s’interroger, affirmer, se révéler, parler de la vie et de la mort. Il nous fait pleurer (oui vraiment et surtout l’épisode 8), puis rire. Il nous fait nous souvenir. Parce que même si nos 10 ans sont loin, ils sont aussi imprimés dans notre mémoire et notre ADN.  « J’aime pas grandir parce que depuis que je suis né je me trouve génial et maintenant je suis pas sûr si c’est vrai. »

Et on se reconnaît, en lui ou ses amis, Corentin, Dimitri, la grande Julie ou ma préférée, Bérénice…

 

Je l’ai vu en compagnie de Jules, 13 ans. Et nous l’avons regardé entièrement, en une seule fois. On ne riait pas toujours aux mêmes choses, on n’était pas touché par les mêmes mots mais ce dessin animé a su nous toucher et nous captiver.

Et la bande son est formidable. Le choix des chansons pour chaque épisode est fait avec attention, accompagnant le moment et les pensées de Samuel parfaitement.

Samuel c’est l’œuvre d’Émilie Tronche. La jeune réalisatrice, sortie d’une école de graphisme à Angoulême, a créé le personnage quelque temps avant le confinement. Le trait est noir, minimaliste et le rendu est incroyable. C’est aussi Émilie qui prête sa voix à Samuel et à tous les personnages. Elle est douée !

Quel plaisir de voir ces enfant bouger, Samuel qui danse, les enfants qui jouent à Épervier et tout le reste. Mais attention, on s’attache vite ! Après que Dimitri chante, après que Julie danse, après que Bérénice se fasse humilier, après après après…

Je ne peux que vous recommander de le regarder. Et j’envie ceux qui le verront pour la première fois.

 

 

quelque chose à dire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.